© Naruto no Kitai est la propriété de ses administrateurs dont Tetsuya Sawada, son fondateur. Le graphisme et codage du design ont été réalisé par Tetsuya. L'univers de base est tiré du manga de Masashi Kishimoto, Naruto.



 
FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Uchiha Kurama Shin (Kurama U. Shin) ~ Konoha no Shinobi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jônin de KonohaJônin de Konoha
Nindô : The power comes in a response to a need, not a desire.

Messages : 64
Ryos : 228
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
52/100  (52/100)
Sous-classe: Soutien.
avatar
Uchiha K. Shin
MessageSujet: Uchiha Kurama Shin (Kurama U. Shin) ~ Konoha no Shinobi.   Sam 21 Nov - 15:04


Kurama Uchiha Shin
Feat Shinya Kogami / Psycho Pass


Âge :: 24 ans.
Classe :: Ninja.
Sous-classe :: Soutien.
Village :: Konohagakure no Sato.
Domaine :: Sharingan [1er] - Ninjutsu [2nd] - Genjutsu [3ème].
Affinité :: Katon / Raiton.


Physique
Les apparences sont un élément essentiel dans l'art de la tromperie, art que tout shinobi digne de ce nom doit maîtriser et en cela, Shin ne déroge pas à la règle.

En caméléon à l'humeur variable selon les conventions établies, Shin arbore un style vestimentaire rudimentaire quoique plutôt variable. Son apparence physique ne compte pas beaucoup pour lui dans la mesure où tout ce qui lui importe, c'est la forme qu'il affiche. Mais elle compte pour son travail et pour la réussite des opérations qu'il mène, et s'oblige parfois à soigner son paraître. Conscient que la force d'un shinobi est tributaire d'une condition physique optimale, il refuse de délaisser ce domaine mais néglige quelque fois ce qu'il porte au quotidien. Assez dommage, car le jeune homme est héritier d'une génétique avantageuse, mine de rien.

Dans sa globalité, le corps de Shin est parfaitement façonné : un mètre quatre-vingt-deux portant un poids de soixante-dix kilogrammes en font un être aux mensurations idéales pour le combat. L'acquis musculaire substantiel n'est pas en reste avec de larges épaules et des dorsaux fournis offrant une résistance à l'effort et une capacité à endurer somme toute intéressante. Son attitude est aussi un trait distinctif personnel avec une nonchalance certaine et une vivacité de réaction étonnante lorsque la situation l'exige, donnant au ninja une allure qui le rendrait plus aimé encore s'il n'était pas aussi imbuvable.

Sa carrure d'athlète, façonnée au cours des nombreuses années d'entraînement pour parfaire son Sharingan et perfectionner ses qualités physiques, requérant elles-mêmes un utilisateur puissant, est entretenue avec un soin étonnant venant d'une personne rejetant avec tant de forces les usages établis. Shin ne rechigne pas à l'effort afin de garder toujours un rendement optimal, et sacrifie parfois les moments de détente et de repos afin d'améliorer ses aptitudes.

Aucun signe particulier apparent, ni cicatrice, ni tâche de naissance. Le symbole du clan Kurama, famille ancienne et réputée à Konoha dont descend sa mère, est apposé sur son bras gauche en guise de tatouage. Ses yeux, d'un bleu métallique saisissant, magnifient ce regard insondable et ses cheveux coupés d'une façon stylisée qui le faisait ressembler, plus jeune, à Madara avec une chevelure presque similaire, sont de couleur noir corbeau. Le teint clair va de pair avec ses autres attributs et renforce parfois cette image de fomblard arrogant lorsqu'on croise le regard, à demi-clos, du ninja du village de Konoha. Des lunettes de soleil teintées de bleu ornent parfois ses yeux, masquant les émotions retranscrites via le miroir des âmes.

Au niveau vestimentaire, Shin apprécie les tenues lui permettant d'acter dans le confort total tout en offrant une protection bienvenue. Son style vestimentaire repose essentiellement sur des vestes de sport, des blue-jeans, des baskets. Ces vêtements sont évidemment frappés de l'éventail représentatif du clan Uchiha, que ce soit au dos ou sur le côté gauche de sa poitrine. Il lui arrive également de mettre des kimonos aux motifs bleus, ainsi qu'une tenue semblable à un costard lorsqu'il est en congé au village de Konoha afin de se donner des airs nouveaux.




Caractère

Victor Hugo a dit : << C'est pourquoi l'idéal de l'homme est d'être aveugle, Ténébreux, vil, féroce, ignorant, odieux, Afin d'être aussi près que possible des dieux >>. Le talent naturel est synonyme d'une grande destinée. Lorsqu'on descend d'un illustre shinobi, le monde attend de nous qu'on porte avec honneur et fierté ce prestigieux nom. Quand divers paramètres vous transforment en personnalité attendue et vous incombent une responsabilité à la limite du fardeau héréditaire, une rupture peut être envisagée, anticipée. Pour Shin, cette rupture est allée plus loin qu'on puisse l'imaginer, l'amenant à renier les préceptes de son clan, voulant lui éviter une nouvelle période où il subirait la fameuse "malédiction de la haine.

Pour quelqu'un appartenant au clan Uchiha, notamment la première génération venue après Uchiha Sasuke, Shin est un renégat, un bâtard. Pour eux, c'est un être arrogant, cynique qui n'a cure des sentiments que peuvent éprouver les membres de sa famille et . C'est un profiteur, dénigrant ouvertement le passé glorieux de ce clan à l'histoire ensanglantée pour accéder à des postes politiques plus ou moins rapporteurs, et son comportement est loin de satisfaire aux standards requis pour être membre, ou carrément diriger le clan le plus puissant de Konoha, principal rival des Senju dans une autre vie.

C'est un homme qui traîne dans la boue tout ce pourquoi ses prédécesseurs ont œuvré, sans aller jusqu'à réclamer un ersatz d'un Uchiha Madara somme toute protecteur envers les siens, ils auraient préféré un autre descendant, fusse-t-il indirect, de celui qui a redonné à cette illustre famille la possibilité de revoir le jour. Sa mère Sarada était pourtant un exemple pour eux, loin de ces mêmes remarques, de ces mêmes reproches. C'est d'ailleurs dans ce contexte que Shin se retrouvera en désaccord avec sa mère, maintenant décédée. Il est mou, indifférent à la condition du clan et les shinobis y appartenant. Ils se voient comme des animaux en voie d'extinction, qu'un organisme (référant à Shin) aussi important et proche des hautes sphères du village et du pays du Feu ne défend d'aucune manière que ce soit.

En somme, Shin a un portrait brossé de façon assez sombre chez les membres de son clan mais, heureusement, ceux-ci ne font pas l'unanimité.

En effet, même s'il n'est guère un samaritain, Shin n'est pas insensible à ce qu'advient son clan. C'est un jeune homme taciturne, froid, mais loin d'être un sans-cœur et l'intérêt qu'il peut porter aux siens est réel. Les agissements passés des membres de son clan le répugnent et lui soumettent un dilemme de taille : Orienter sa famille selon la tradition des Uchiha et ainsi conserver les bases qui rendirent ce clan si populaire ou amener de la nouveauté notamment avec ce qu'a apporté le Nanadaime Hokage au monde ninja. Shin partage cette vision globale des choses. Pour lui, rien n'est plus important que la paix et agit résolument dans ce sens : Si pour lui on doit stopper l'envie frénétique de quelques fanatiques au sein de son clan encore obnubilés par les idées meurtrières d'un ancien chef obsédé par le pouvoir, alors ça se fera quitte à leur forcer la main. Shin montre un penchant affirmé pour la justice et la liberté, et cela même en usant de méthodes parfois contre l'éthique pour mener à bien sa mission. Ce comportement est la pomme de discorde entre lui et le reste de son clan : Préférant vivre pleinement sa vie plutôt qu'être soumis à leurs aspirations pour être chef, il se délaissa de ce rôle sans faire, de façon définitive, une croix dessus.

C'est ainsi que se voit Shin en tant que membre de la hiérarchie d'un des clans les plus respectés et les plus craints au village et dont la renommée dépasse même les frontières de Hi no Kuni.

En s'intéressant davantage à la personne qu'il est avec les autres, on se rend compte que certains traits de caractère dépeints par les anciens du clan sont fondés. Shin est un être arrogant, narcissique et volontiers manipulateur. Insolent au premier abord, il se fait remarquer par ce détachement indolent qu'il exprime dans les situations les plus graves, amenant son interlocuteur à être facilement agacé par cette attitude méprisante et souvent hautaine. Selon la situation, Shin se montre assez désintéressé et facilement distrait lorsqu'un tiers expose ses problèmes, et réagit la plupart du temps de manière aussi futile qu'il juge le souci d'autrui. Rares sont les sujets à captiver son attention, et son air de fomblard provoque souvent l'irritation, si ce n'est plus, des personnes qui le côtoient. Imbuvable de par sa manière qu'il a d'acter et de s'adresser aux gens, je-m'en-foutiste jusqu'aux bouts des ongles, la seule valeur qu'il ne semble pas dédaigner reste le travail : En effet, il ne moque pas les efforts que peuvent faire certains et, s'il n'est pas du genre à les encourager à poursuivre leurs rêves, se remet suffisamment en question pour améliorer les talents qu'il a reçus de son héritage génétique.

Intelligent comme pas possible, ses propos les plus sérieux sont emprunts d'une logique démontrant un sens de l'analyse extrêmement poussé. Pourtant, il lui arrive rarement d'être aussi solennel et s'adjuge volontiers un ton empli d'humour noir et de causticité, signatures de l'homme, à en faire bondir le plus assidu des moines et évanouir la plus prude des saintes-nitouches. Shin se sert de sa capacité à discourir afin de manier les faits et les évènements et à tourner certaines situations à son avantage. En diplomate averti, le mensonge ainsi que la manipulation de l'esprit sont deux arts dans lesquels il excelle, et contraste avec l'impudence dont il fait régulièrement preuve dans sa vie de tous les jours. L'ironie et le sarcasme sont les fondations sur lesquelles repose la langue qu'utilise Shin pour s'adresser à ses congénères, mais il ne faut pas oublier que c'est un caméléon à multiples faces : C'est un Uchiha, aux facultés d'hypnose et de séduction poussées, ce qui restreint grandement son cercle d'amis intimes, le faisant quelques fois souffrir.

Dans un registre plus léger, il est drôle de savoir que Shin est un grand auteur de livres érotiques. Utilisant un pseudonyme pour cacher son identité shinobi, il gagne sa vie en publiant des écrits stimulant la sexualité des adultes, et qui connaissent un succès croissant. Il affiche un intérêt certain pour les plaisirs qu'offre la vie et ne se défile pas lorsqu'il s'agit de concrétiser avec une demoiselle ou de consommer quelque substance illicite durant une mission - le tout dans le plus grand anonymat possible afin de ne pas heurter la réputation des ninjas de Konoha -. Il a une grande connaissance des lieux les moins fréquentables du Pays du Feu et son expérience lui a fait connaître un réseau solide d'informateurs et de travailleurs au noir. Il est assez mariolle pour ne pas se laisser avoir par une duperie concoctée par l'interlocuteur et ses aptitudes de déduction et d'analyse sont supérieures, lui permettant de feinter n'importe quelle réaction et de réagir promptement à n'importe quel stimulus.

En ce qui concerne le combat, le sang de l'Uchiha bout intensément lors des batailles bien qu'il ne cherche pas à régler ses problèmes par la violence. De par sa nature, Shin est un combattant redoutable, au génie reconnu et aux capacités supérieures. Ses qualités de ninja sont indéniables et forcent le respect et la crainte : Rapide, précis, il peut enchaîner des techniques assez vite tout en restant maître de la situation. Son calme olympien dénote d'un tempérament de chef souvent louable sur le champ de guerre et sa capacité à maintenir un contrôle optimal sur ses émotions le rend difficilement déchiffrable pour l'ennemi. Imbu de ses facultés, il utilise le combat psychologique comme une arme pour déstabiliser un adversaire qui se prête un peu trop au jeu, et ses provocations heurtent souvent la sensibilité d'autrui dès lors qu'il a cerné son point faible. Shin épargne souvent ses ennemis, ne ressentant aucun plaisir à les faire souffrir et ne tuant que lorsqu'il est nécessaire, ou lorsqu'il s'agit de mener une vendetta personnelle. Impitoyable, il fait fi des émotions superflues qui peuvent lui nuire au moment de mener un combat, et s'encastre dans un monde bien à lui où sa concentration est uniquement dirigée vers la situation qu'il vit.

Pour finir, s'il est aussi difficile pour Shin de se montrer toujours bienveillant en public, c'est du à sa nature taciturne, quelque peu froide, solitaire. Présentant un penchant philosophique affirmé en préférant l'isolement - car source de réflexion et de remise en question -, il n'en demeure pas moins qu'il perd patience lorsqu'il se retrouve confronté à un raisonnement qu'il juge erroné ou peu compatible avec le progrès actuel. Son code personnel repose principalement sur ce qui est logique sans nécessairement se rapprocher de ce qui est convenant, décent, menant à des débats quelque peu houleux. Shin remet souvent en question les croyances futiles de ses congénères qu'il estime convertisseuses de pensées saugrenues en idéaux jugés dangereux et destructeurs pour une pléiade de races quêtant la paix et l'harmonie entre elles.






Histoire

Les périodes de guerres et de paix se suivent et se succèdent tels les jours de pluie et de beau temps. De par sa nature arrogante et dominatrice, l'homme a toujours cherché un moyen d'amplifier le pouvoir qu'il avait sur son prochain et ne s'est jamais gêné de perpétuer le cycle de la haine comme bon lui semble. Lorsque de longues décennies de quiétude viennent troubler sa soif de conquêtes et entravent sa marche vers la puissance, ce dernier n'hésite aucunement à se servir de n'importe quel prétexte, fusse-t-il inepte ou ridicule, pour parvenir à ses fins.

Nous vivons dans l'ordre depuis presque cinquante-cinq ans. Jadis, la quatrième grande guerre ninja a été témoin d'une révolution sans précédent, l'union absolue des grandes et petites nations. L'unique point commun entre tous les acteurs de cette bataille historique fut la volonté de goûter à la véritable liberté, celle prisée par chacun depuis la création du monde.

Cependant, je juge ironique la façon dont s'est achevée l'histoire : Désirer ardemment, vénérer plus que n'importe quoi cette "liberté" pour se ranger docilement auprès des instigateurs de ce système ninja, parfois oppressant, n'est-ce pas là une preuve de plus que l'Homme est un animal lâche? Comme on dit : "Il faut combattre le mal par le mal", il semble parfois essentiel de remédier à certaines choses par les biais d'une reconstruction pure et simple des fondements sur lesquels nous nous appuyons depuis toujours. Mais bon, cela n'est que mon avis.

Je m'appelle Shin, né au sein du célèbre clan Uchiha, famille réputée pour son ascendance directement responsable de la fondation de Konoha avec les Senju et, par conséquent, l'un des clans les plus puissants et les plus craints du Pays du Feu. L'histoire de mon clan fut répandue durant l'époque de Uchiha Sasuke, mon grand-père maternel et dernier survivant en son temps. Le calme étant revenu au sein de la Feuille, il se donna pour tâche de restaurer notre lignée jusqu'à donner la génération actuelle de shinobis qui, bien que peu nombreux encore, ne dépareillent pas au sein de l'élite-même du village. Sa fille et accessoirement ma mère fut une kunoichi relativement sérieuse, bien que les circonstances dans lesquelles elle a eu à mener sa carrière furent avantageuses, car peu de conflits se profilaient à l'horizon et, par conséquent, parvint à mener une existence paisible.

Comme tout descendant représentant fièrement le symbole de notre clan, j'eus une formation rigoureuse où très peu de place était accordée aux loisirs et aux distractions. Cela a probablement éveillé en moi mon caractère si particulier. On dit bien qu'à père avare, enfant prodigue, à mère avare, galant escroc, n'est ce pas? Et bien c'est tout à fait ce qui se produisit en moi : Au fil de ma croissance, j'en vins à détester ces solennités, excluant les bons sentiments qu'on pouvait avoir envers les autres et les remplaçant par une course vers la puissance, que je jugeais futile en cette ère de paix. Pour moi, le clan retombait dans ses bassesses en privilégiant le talent au travail et en affûtant le premier sans considérer les vertus du second, cela risquait de replonger tout ce beau monde dans une situation semblable à celle qu'il a déjà rencontrée lors de l'époque de Uchiha Itachi, un autre illustre parent.

Refusant cette soumission à des principes, selon moi, erronés, j'entrepris de faire le strict minimum en laissant le temps forger ma décision et m'accorder l'expérience voulue afin de réagir au moment opportun. Moi j'aimais cette liberté, j'appréciais cette idéologie que de réunir tout le monde sous un même étendard, c'était pour moi l'essence même de la réussite de l'Alliance Ninja, celle-même qui a refusé cet assujettissement, cet asservissement aveugle à l'autocratie. Moi je désirais vivre différemment de mes camarades, l'émancipation de ces codes devenus étouffants devenait mon crédo, ma voie du ninja.

Ma maîtrise des arts ninjas en disait long sur mon parcours en tant que tel : Genin à cinq ans, Chûnin à sept, je fus décrit comme un espoir parmi les miens. Mon frère Ren, de deux ans mon cadet, eut un cheminement encore plus exceptionnel : Héritant de la génétique avantageuse des Uchiha et des Kurama, ancien clan du village spécialisé dans un Genjutsu réaliste extrêmement puissant et rare, il fut dépeint comme un meilleur combattant que moi - et en cela, rien n'était faux -, mais c'est surtout son tempérament qui motivait les anciens à le considérer comme un succédané (car les égaler relevait de la chimère) de nos grands-pères mythiques : Agressif, fier de son nom, il obtint les pouvoirs secrets du clan par des moyens douteux, mais affichait sa suprématie au combat et lors des missions. Ce comportement pouvait avoir de dangereuses répercussions, si bien que le nouvel Hokage entreprit de l'envoyer protéger les frontières en prenant le commandement de la police surveillant ces lieux, en préparation d'un éventuel conflit qui se profilait à l'horizon.

Moi-même, admiratif des qualités de mon frère, fus surpris de la manière avec laquelle il grandit, tant nous étions opposés. Moi, j'aspirais à une vie tranquille, mais je savais aussi sortir les crocs lorsqu'il le fallait. Je n'étais pas le genre à chercher la désolation, mais mon sang de Uchiha contenait de la haine, une haine que je devais canaliser pour mieux apprécier les plaisirs de la vie. Cela me poussait à ne passer l'examen des Juunins qu'à quatorze ans, alors que j'avais la possibilité de le réussir avant, cela uniquement pour appréhender certains autres aspects de la vie : Quitte à vivre dans un monde en paix, autant exploiter cette facette positive pour développer autre chose que mon art au combat.

Petit à petit, je commençais à entrevoir les lacunes personnelles des Uchiha, mais aussi à me renseigner quant au passé du clan. Moi j'étais un électron libre, et je développais quelques unes de mes capacités en aparté des autres, afin de me façonner un style en accord avec ma personnalité. Le Sharingan que j'avais maîtrisé à un jeune âge se révéla être la cheville ouvrière de ma manière d'aborder un combat, et mes qualités d'analyse ainsi que l'intelligence naturelle faisant de moi un homme particulier, même pour mes semblables à l’Éventail.

Je décidais d'adopter le nom de mon père, héritier des Kurama, lorsque le moment viendrait pour moi d'apporter ma pierre à cet édifice incomplet qu'est la paix mondiale. Ma résolution était prise, sans pour autant être totalement fixée : En effet, la Feuille était mon village et, sans qu'il n'y ait des gens auxquels j'étais particulièrement attaché, la protéger relevait de mon devoir. L'actuel Hokage, Sawada Tetsuya, faisait de son mieux dans cette optique et chacun devait y contribuer en restant soudés, pas avec des divisions internes nées d'idéologies dépassées de plus d'un siècle et demi.

Maintenant Juunin, devenu un ninja respecté par mes pairs pour mes résultats en mission, et étant quelque peu mis à l'écart des affaires importantes du clan par souci de comportement, je m'aguerris mentalement en affichant un désintérêt total pour ce genre d'histoires. J'eus même le loisir de m'accorder un lobby, pas tellement recommandable mais assez lucratif : Écrire des romans à caractère érotique. C'était Jiraya, le légendaire Sannin qui en fut l'inspirateur, cela m'amusait et me reposait de narrer les déboires sentimentaux de personnages fictifs, comme pour m'évader de ma réalité ... Et aussi en vivant de façon décrite par certains comme dévergondée, dépravée. J'avais une réputation particulière, un mélange peu évident entre succès ninja et un affranchissement plus ou moins bien vu, selon les mœurs de chacun.

Encore connu sous le nom de Uchiha Shin, il me semble que faire honneur à la famille de ma mère soit également un devoir de mémoire. Mais pour l'instant, je me contente d'être nommé par mon patronyme de base, en attendant que mon heure vienne ...



Qui es-tu ? Dans la vrai vie !

Prénom/Pseudo : Zach.
Tu as quel âge ? 22 ans.
Tes disponibilités ? Quand je le pourrai.
Tu nous as trouvé où ? Kishi D. Aiki.
Et t'en penses quoi ? Le forum m'a l'air sympa de ce que j'ai vu. Ça fait un bail que j'ai pas touché à du Narouteau.
T'as un autre compte ? Lequel ? Nein.
Mais encore ? *o* J'aime mettre mon pénis, dans du yahuuuuuuuuurt.




Dernière édition par Kurama U. Shin le Sam 20 Fév - 0:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de KonohaJônin de Konoha
Nindô : The power comes in a response to a need, not a desire.

Messages : 64
Ryos : 228
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
52/100  (52/100)
Sous-classe: Soutien.
avatar
Uchiha K. Shin
MessageSujet: Re: Uchiha Kurama Shin (Kurama U. Shin) ~ Konoha no Shinobi.   Ven 11 Déc - 13:25

Présentation terminée. Merci de m'indiquer les correctifs à apporter en cas d'erreurs ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur de HNKMessages : 230
Ryos : 172
Date d'inscription : 04/03/2015

Feuille de personnage
Grade:
Expérience:
0/0  (0/0)
Sous-classe:
avatar
Fondateur
MessageSujet: Re: Uchiha Kurama Shin (Kurama U. Shin) ~ Konoha no Shinobi.   Sam 12 Déc - 10:09

Hey !

Je viens de finir de lire ta fiche, elle est très bien, très complète et je n'ai pas vu de fautes flagrante d'orthographe. En résumé il n'y aura pas de correctif à faire x)

Je te valide Junin de Konoha et faisant parti de l'effectif des Uchiha. Bon jeu à toi

PS : J'adore l'avatar *bave*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hunter-no-kitai.forumactif.org
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Re: Uchiha Kurama Shin (Kurama U. Shin) ~ Konoha no Shinobi.   Sam 12 Déc - 17:00

Juste après tout ce temps, je te dis merci Tetsu et un Re-bienvenue à toi Shin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Uchiha Kurama Shin (Kurama U. Shin) ~ Konoha no Shinobi.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Uchiha Kurama Shin (Kurama U. Shin) ~ Konoha no Shinobi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Compte de Kairo Shin
» Shin Alkar
» Wanted, renom de Shin Alkar
» kang raina ✎ shin min-ah
» Fiche technique de Kurama Takeya [en cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter no Kitai :: Zone HRP :: Partenariat :: Commencement :: Présentation :: Présentations terminées :: Membres de Konoha-