© Naruto no Kitai est la propriété de ses administrateurs dont Tetsuya Sawada, son fondateur. Le graphisme et codage du design ont été réalisé par Tetsuya. L'univers de base est tiré du manga de Masashi Kishimoto, Naruto.



 
FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mission de rang D] Kaze Sawada!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genin de KonohaGenin de Konoha
Messages : 29
Ryos : 165
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 1
Expérience:
2/100  (2/100)
Sous-classe:
avatar
Sawada Kaze
MessageSujet: [Mission de rang D] Kaze Sawada!   Jeu 26 Nov - 14:00




Première mission!


Clique clique clique, plus de bras

Je venais de recevoir ma toute première mission en tant que Shinobi actif du village de Konoha! La première responsabilité qu'on me confie pour faire régner l'ordre et la paix! C'est à mon tour, Kaze Sawada, fils du Hokage, a mettre ma pierre sur l'édifice, et à contribuer à rendre le village de Konoha meilleur. J'en étais tout excité à l'idée de pouvoir donner mon maximum pour me faire de l'argent, mais surtout pour pouvoir acquérir davantage d'expérience dans le monde Ninja. Je vous rassure, j'aurais également préféré une mission peut-être plus active, avec une légère dose d'adrénaline et j'en passe. A l'heure actuelle, ce n'est qu'une mission de rang D, donc une mission qui concerne "l'ordre et la paix" dans le village de Konoha. Dans le cas de cette mission, c'est un vieil homme qu'il faut raisonner, car celui-ci ne cesse d'hurler partout dans le village que la fin du monde est proche, qu'un terrible drame va abattre sur la terre. Vous trouvez ça certainement ridicule? Mais croyez moi, il semblerait même que certaines personnes aient rejoint cet homme, croyant à ces idées et ses paroles. Ce sont certainement de vieille personne, qui s'empressent d'aller acheter des provisions et des vivres pour se terrer sous sol comme des insectes. 

Maintenant, il faut comprendre ce vieil homme. Il a certainement connu des choses que nous, génération actuelle, n'avons pas la moindre idée. Des guerres, des crises, des maladies, qui sait? Quoi qu'il en soit, il est de mon devoir de lui faire entendre raison, et de faire en sorte qu'il cesse ses activités terroristes dans la ville. Le plus difficile, serait de trouver cet homme à l'heure actuelle, il pourrait se trouver n'importe ou à l'heure actuelle.

"C'EST LA FIN DU MONDE! ILS L'AVAIENT PRÉDIT! IL VA REVENIR! IL VA REVENIR ENGLOUTIR CE MONDE DE VICES ET DE TENTATIONS! VOUS N'Y ECHAPERREZ PAS! NI VOUS, NI MOI! C'EST UNE ENTITÉ SUPÉRIEURE QUE PERSONNE NE PEUT VAINCRE, MÊME LE GRAND MADARA N'AURAIT RIEN PU FAIRE FACE A LUI! NUL BESOIN DE VOUS CACHER, IL SONDERA VOTRE ÂME ET VOUS APPLIQUERA SON COURROUX!"

Rectification, ça ne m'a même pas prit cinq minutes de le trouver, cet homme, qui hurle dans les rues de Konoha. Il ne manquerait plus qu'il se balade en caleçon, et il aurait pu décrocher la palme d'or du plus grand taré. J'étais tranquillement installé sur le poteau que j'affectionne le plus du village, celui qui est juste au centre de celui-ci, qui m'offre une vue sans précédent sur l'entièreté du village. Je cherchais l'homme du regard, je pouvais l'entendre, mais pas le voir. Je me concentrais, longtemps, jusqu'à voir une silhouette déambuler à travers la ville, en renversant tout sur le passage, en essuyant plusieurs remarques des passants. Celui qui repend des rumeurs semblent avoir une faim de loup, car celui-ci venait de se poser au stand de Ramen juste en face de moi, quelle aubaine! Je réfléchissais à un moyen de le raisonner, un moyen efficace de lui faire peur, pour qu'il cesse.

"C'est parti!"

Je descendais du poteau avec aisance, grâce à mon entraînement intensif dans la forêt de Konoha, j'avais beaucoup plus de facilité à concentrer mon Chackra dans une partie de mon corps. Une fois au sol, je m'avançais d'un pas confiant vers le stand de Ramen ou se trouvait l'homme concerné. Je m'y installais, non loin de lui, et le regardait manger tout en commandant un plat pour moi-même. Ce n'est pas du divertissement, mais pour le bien de la mission voyons! Je baissais la tête et souriais légèrement, que la partie commence. Je relevais la tête en douceur, faisant un signe au vendeur que j'étais la pour une mission de discrétion, et que donc, il devait aller dans mon sens. Il comprenait que l'homme qui hurlait dans la rue avait un réel problème, et qu'on devait régler sa au plus vite. Le vendeur me posait une série de question, me demandant comment allait mon père, et d'autres.

"Oh, vous savez, mon père est extrêmement occupé ces temps-ci. Il est à la recherche d'un homme complètement taré, qui hurle dans les rues que la fin est proche. Le problème, c'est que mon père n'est pas vraiment patient avec ce genre de personne, qui effraye sans raison le village de Konoha. Du coup, il a placé une récompense sur la tête de cet homme, afin de pouvoir le capturer et le torturer avec des pratiques douteuses."

L'homme assit à côté de moi cessa de manger un instant, et avala la salive qu'il avait dans la gorge, pour ensuite reprendre son repas ou il l'avait laissé. Il semblerait que la torture soit quelque chose qui l'effraye. Bien entendu, toutes ces paroles étaient fausses, aucune torture ne sera appliqué, mais comment raisonner un pauvre fou autrement? Je suppose que la sagesse et la compréhension lui manque, vu son état.

"Vous savez, démembrer petit à petit, taillader les parties importantes des organes, du corps et j'en passe. Pas plus tard qu'hier, mon père est rentré à la maison avec les vêtements complètement en sang, dans le genre bien dégouttant, ça l'était! Il m'a raconté qu'il avait torturé une personne pendant deux semaines de suite, parce que ce dernier avait rependu une rumeur qui allait à l'encontre de la stabilité du village. C'est dommage, parce que mon père n'aime pas faire ce genre de chose. Ce qu'il voudrait, simplement, c'est que cet homme cesse et donne des explications, le plus simple, serait que ce soit à moi. Après tout, je ne suis qu'un enfant, qui a de l'influence sur son père. La personne pourrait très bien me raconter, et se faire tout petit après, et jamais je ne dirais à mon père qui est cette personne. J'aimerais sauver une vie cette fois-ci, plutôt que de voir la colère et la haine dans les yeux de mon père une fois de plus, les mains en sang et le désespoir de la race humaine... Mais bon! Il m'est impossible de trouver cet homme, donc tant pis pour ses bras et ses jambes!"

L'homme déposa ses baguettes et se retourna vers moi. Il me regardait fixement pendant un court instant, je faisais mine de ne rien voir, et mimait des gestes de tortues en souriant au vendeur, clique clique clique, plus de bras, clique clique clique, plus de pieds. L'homme se rapprochait de moi, je me retournais vers lui d'un air niais.

"Tu sais gamin, c'est moi cet homme dont tu parle. Et crois moi, je n'aimerais pas me faire découper les membres de la sorte! Je ne savais pas que notre nouvel Hokage était un barbare, un sanguin et un monstre! Tu sais, j'ai peut-être exagéré la chose en hurlant dans le village que la fin était proche, mais je me suis certainement mal exprimé. En réalité, je fais partie d'une troupe de théâtre, qui mettons en scène la dernière grande guerre Ninja, ou Madara serait impuissant face au Tsukyomi, et que la Lune descendrait sur terre pour tous nous détruire. Je ne suis en aucun cas taré!"

Je le regardais en hochant la tête, je faisais mine de comprendre ce qu'il me racontait. Encore un artiste de rue, qui tente de vendre son oeuvre de part des moyens douteux. Des affiches auraient peut-être été suffisante non? L'homme s'excusa et avait décidé de me payer mon repas, car grâce à moi, il ne se ferait pas taillader à longueur de journée.

"Je vais arrêter de crier dans la rue, et faire peur aux gens. Je vais plutôt aller mettre des affiches sur les murs du village. Je trouvais ça vraiment accrocheur de jouer le rôle d'un homme se préparant à la fin du monde, pour pouvoir vendre mon spectacle. Mais apparemment, ce n'est pas la bonne manière de faire. Tu t'excusera auprès de ton père, et lui remettra mes salutations!"

Il avait réellement peur de mon père? J'en riais! Je sortais en même temps que lui, faisant un signe au vendeur, qui une fois que l'homme avait le dos tourné, avait éclaté de rire devant la supercherie de mon action. Je riais avec lui, laissant l'homme retourner à ses occupations dans le calmes et le silence, tout en marchant. Je riais, mon père venait de perdre un fan à mon avis.

"Désolé papa!"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur de HNKMessages : 230
Ryos : 172
Date d'inscription : 04/03/2015

Feuille de personnage
Grade:
Expérience:
0/0  (0/0)
Sous-classe:
avatar
Fondateur
MessageSujet: Re: [Mission de rang D] Kaze Sawada!   Lun 30 Nov - 10:49

J'ai bien aimé ton Rp tu as bien respecté les conditions de la mission tout en mettant ta touche personnel. On ne s'attend pas à ce que le dit homme face partit d'une troupe de théâtre et on s'attend encore moins à ce que tu le torture psychologiquement. Pauvre homme.... pour quoi je passe moi ?! Tu me met les artistes à dos T-T
Sinon encore quelques petites erreurs d’inattention qui se corrige vite avec une simple relecture.

Sawada Kaze : 17 xp's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hunter-no-kitai.forumactif.org
 

[Mission de rang D] Kaze Sawada!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Mission de rang D: Examen Chuunin
» La grotte de diamant [ Mission de rang C ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter no Kitai :: Zone HRP :: Partenariat :: Konohagakure no sato :: Quartier résidentiel-