© Naruto no Kitai est la propriété de ses administrateurs dont Tetsuya Sawada, son fondateur. Le graphisme et codage du design ont été réalisé par Tetsuya. L'univers de base est tiré du manga de Masashi Kishimoto, Naruto.



 
FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jônin de KonohaJônin de Konoha
Nindô : The power comes in a response to a need, not a desire.

Messages : 64
Ryos : 228
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
52/100  (52/100)
Sous-classe: Soutien.
avatar
Uchiha K. Shin
MessageSujet: Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]   Dim 13 Déc - 1:34


   
   

   


   
Aller vers l'inconnu (Ft. Daiki T. Kishi et Sawada Kaze)



   

   

   
Aujourd'hui, c'était relaxe. Pas de rapport de mission à rendre, pas d'aspirants collés à mes basques pour leur entraînement. Rien, si ce n'est une journée de prélassement et de détente, méritée au vu des récents accomplissements à mettre à mon actif. Le Shodai m'avait assigné à quelques tâches plus ou moins complexes et je parvins à tirer mon épingle du jeu en satisfaisant à chaque fois. En récompense, il m'octroya trois jours consécutifs de repos que je pris au moment même où il me les accorda, étant quelque peu fatigué.

Travail oblige, les parties de jambes en l'air étaient exclues de mon programme lorsque j'avais exercice le lendemain. Du coup, aujourd'hui c'était le moment pour moi de reprendre les affaires. Pour exprimer mon contentement, j'avais invité deux jeunes femmes à passer la soirée chez moi - une soirée bien arrosée, soit dit-en passant -. Je les avais remarquées à Tanzaku, où je me rendis pour faire quelques emplettes, elles-mêmes ne semblant pas insensibles à mon charme. Elles possédaient des atouts de séduction indéniables et, à voir l'attitude qu'elles avaient au bar où je les accostai, leurs habitudes dans ce genre d'endroits étaient ancrées en elles. C'était intéressant, au moins je m'épargnais toute la partie baratin pour passer un moment de détente en agréable compagnie.

Une nuit frénétique plus tard, je me levai en poussant quelques grognements, entre les corps nus des deux demoiselles toujours endormies. Le soleil avait déjà montré le bout de son nez, ce qui me fit jeter un coup d’œil au réveil afin de savoir l'heure qu'il était. Les aiguilles pointaient onze heures quarante. Bien, je n'avais pas beaucoup dormi mais c'était rattrapable. Je réveillai les filles en leur disant qu'il était temps pour elles de partir, non sans les laisser prendre un petit déjeuner avant. À treize heures environ, j'étais habillé et prêt à sortir flâner un peu dans les ruelles de Konoha.

Le village était d'un calme appréciable. À cette heure-ci, les petits devaient être à l'académie ou chez eux en train de déjeuner, les vieillards cloîtrés dans leurs maisons à entamer une sieste qui se terminera probablement à quinze heures - heure à laquelle les personnes âgées se réveillent, de toutes façons -. De temps à autres, je croisai un Chûnin faisant une petite patrouille, renseignant via un émetteur radio les différents postes de garde situés un peu partout autour de nous. Pour ma part, je portai une tenue décontractée : Un haut simple, avec un jean confortable de couleur noire, tous les deux. Des chaussures de sport ainsi qu'un veston bleu, frappé du symbole du clan Uchiha. Il n'avait pas à se mettre sur son trente-et-un pour une petite promenade, alors autant mettre ce qu'on veut, quitte à passer pour quelqu'un qui s'accoutre pour les victimes de la mode.

Les sources chaudes étaient l'un des lieux d'inspiration pour l'auteur de livres érotiques que je suis. L'atmosphère de cet endroit me reposait, la proximité des femmes ne faisant plus au final le bonheur que de petits excités, désireux d'expérimenter pour la première fois un contact visuel avec un corps féminin en tenue d’Ève. Non, cette eau chauffée apaisait mes douleurs subies lors des affrontements et détendait mon âme et mon corps tout en m'offrant la possibilité de me vider la tête afin de ne penser qu'à des choses légères, sans rapport avec le boulot.

Là-bas, j'y vis un singulier personnage aux cheveux blancs, à l'apparence quelque peu troublante, quelque peu menaçante. Il sortait par la porte de devant, l'air tranquille, comme s'il était venu dans un lieu familier, qu'il avait déjà fréquenté. L'homme en question ne portait aucun signe distinctif, seul son paraître pouvait me renseigner sur sa véritable nature, mais il m'était impossible de porter un jugement définitif sur lui. Suivant ses pas du regard, il se dirigeât vers les portes du village avec un sentiment de sécurité, ça ne pouvait pas être un ennemi bien que l'absence de symbole me permettant de reconnaître son origine attisa ma suspicion.

Me rapprochant assez rapidement des sources, j'aperçus Sawada Kaze, le fils de l'Hokage, dont le visage exprimait quelque sentiment indéchiffrable, mais je n'avais pas le temps. De déduction en déduction, ce personnage m'apparut de plus en plus louche, m'obligeant à m'en remettre à mon seul instinct pour comprendre ce qui se tramât ici-même.

L'homme s'était déjà éloigné et je ne pouvais pas perdre davantage de temps. En engageant la poursuite de l'inconnu, j'ordonnai néanmoins à un garde d'escorter le jeune Genin et me suivre sans plus attendre. Le fils du Hokage a peut être été témoin d'un évènement quelconque qui devait m'être rapporté, étant le Jônin m'occupant de sa formation, il me paraissait évident que la moindre information qu'il aurait - Peut être était-il menacé -, aussi futile soit-elle, me laisserait entrevoir plus clairement la situation.

Mon déplacement était rapide sans pour autant être agité, ce qui me permettait de suivre les traces du type aux cheveux blancs sans risquer de me faire repérer. Si c'était un ninja, il y avait fort à parier qu'il devait être affilié à un village caché, autrement laisser un Nukenin infiltrer Konoha ... Bonjour la sécurité absolue ! Le chemin au travers des arbres était un lieu idéal pour semer quelqu'un, mais je n'avais pas l'impression qu'il tentât de me semer. Peut être m'indiquait-il un chemin pour me tendre un guet-apens? Possible, en admettant le fait qu'il m'ait repéré, cela avait l'allure d'un piège. Il fallait rester sur ses gardes.

Petit à petit, sa présence se profila à l'horizon. Je parvins à le distinguer au milieu de ces feuillus continuellement verdâtres, il semblait avoir ralenti la cadence. Parfait, il m'avait débusqué, alors cessons ce petit jeu de cache-cache, et venons-en aux choses sérieuses. Nous avions dès lors cessé de sauter d'arbre en arbre pour finalement l'intercepter dans une plaine au paysage assez pauvre. Mon bandeau accroché à mon bras, je le laissai distinguer mon origine, me préparant à décrypter le moindre de ses messages corporels pour deviner s'il ment. Il n'avait pas intérêt à le faire, je n'étais pas payé aujourd'hui et franchement, j'espérais au fond de moi que tout cela n'était qu'une question de minutes avant de régler l'affaire.

Imperturbable, j'attaquais.

<< On dit que les femmes de Konoha sont parmi les plus belles au monde, alors dis-moi, j'aimerai savoir : Qu'est ce que tu foutais aux bains publics, de surcroît avec le rejeton du Hokage? Parce que si tu voulais lui apprendre à reluquer les nanas qui se lavaient, y a de meilleurs moyens pour appréhender l'éducation sexuelle pour gamins, tu sais? >>
   
   
   © Jawilsia sur Never-Utopia
   


Dernière édition par Kurama U. Shin le Sam 19 Déc - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Re: Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]   Dim 13 Déc - 23:42



Les yeux écarlates face à face


Feat KURAMA U. SHIN & SAWADA KAZE





Je pensais avoir réussi cette petite épopée au sein de Konoha, mais voilà que j'étais en train de courir à vive allure à travers la forêt. Frappant mes pieds contre les troncs d'arbre, je me propulsais de gauche à droite, tout en faisant exprès de prendre un chemin très désordonné afin de voir si ce chakra me suivait réellement. Kushutsu activé, je peux voir complétement ses mouvements. J'étais resté quelques secondes sur une branche afin d'analyser la situation. Attendant quelques secondes, je pu le sentir encore plus fortement. Repartant doucement, je me laissais voir à travers l'horizon tout en restant sur mes gardes. Que me voulait-il ? Réduisant fortement mon allure, je n'avais pas d'autres choix que de lui faire face. Les arbres semblaient se stopper un peu plus loin, laissant apparaitre les rayons du soleil de plus en visible à travers ses feuillages fournis. Disparaissant dans la lumière, j’atterris sur une plaine au décor assez pauvre. Il n'y avait plus d'échappatoire désormais. Stoppant complétement mon élan, je ne bougeais plus. Restant de dos, je tournais juste simplement mon visage vers la gauche. Il ne pouvait alors décerner que mon œil écarlate. Mais un combat semblait déjà avoir commencé...



Nous nous épions l'un l'autre pour nous analyser. L'homme au cheveux noir portait une tenue décontractée avec un petit haut simple ainsi qu'une espèce de jean de couleur noir se mariant bien avec son tee-shirt. Pour se mouvoir, il était équipé de chaussures de sport basique. Puis c'est la veste bleue qu'il portait qui m'avait le plus frappé. Je peux apercevoir, le symbole du Clan Uchiha de Konoha, lorsqu'elle flottait et se tordait dans les airs. Il paressait être un ninja, mais au vue de sa tenue, j'avais l'impression qu'il sortait pour chercher son pain. Etait-il partit sous la panique ? Encore un mec qui jouait de sa nonchalance pour cacher sa puissance. Etait-il idiot ? Tout le monde sait que les Uchiha sont des ninjas d'élite. J'étais tombé sur l'un d'eux. Peut-être me sous-estimait-il ? Mais pensait cela, ferait que moi-même je le sous estime de penser qu'il peut me sous-estimer. Je me retournai pour enfin lui faire face. Ma chevelure argentée virevoltait avec le vent de la plaine qui traversait celle-ci. Et sans m'y attendre il prit la parole d'une drôle de façon.

De quoi me parlait-il ? J'avais tout de même compris qu'il m'avait remarqué avec Kaze. Encore un pervers qui veut qu'on lui touche des parties de son corps bien précise surement. Un sourire sous mon masque apparu, mais caché de mon adversaire. Reprenant rapidement un esprit ferme, je rétorquais également :


"Tu as l'air d'en connaitre long sur le sujet ! Je préfère te laisser cette tache. De plus, les Juunin de Konoha devraient avoir leurs propres élèves. Tu es donc certainement le mieux adapté... Plus sérieusement que me veux-tu ? As-tu cru pouvoir jouer avec moi entre tes courses de pain et de PQ ? Ceci dit, je peux comprendre qu'il t'en faille, vu comment tu es habillé comme une merde... Et pour le pain, ne t'en fais pas ! Je peux te le distribuer gratuitement si tu ne me laisses pas partir tranquillement..."


Je ne savais pas ce qui m'étais passé par la tête, mais j'avais envie de lui répondre dans le même genre que lui. J'avais l'impression que ça en devenait un jeu. Je restais tout de même sur mes gardes au cas où. Préparant mes petits pains tout chaud sortie du four. En effet, mes mains était encore dans mon pantalon, et je les retirai afin de les laisser le long de mon corps pour quoi que se soit. Je devais me méfier des Uchiha. Une simple activation de pupille peut faire tomber un homme. Il y a tant d'histoire sur eux depuis Itachi et Sasuke Uchiha... Qu'allait me réserver la suite des évènements ? Sans plus attendre, j'activais mon sceau en cachant la douleur dans mon œil afin d'analyser les alentours. Je sentais au loin deux infimes parcelle de chakra venant dans notre direction. J'avais donc encore plusieurs minutes pour partir avant leur arrivé. Mon Kushutsu n'était pas encore assez puissant pour reconnaitre réellement les personnes à une telle distance. A t-il demandé du renfort ? Part-il dans des sujets de la sorte afin de gagner du temps ? Un Uchiha à toujours était solitaire. Mais les temps ont changé... Je devrais donc l'attaquer le plus vite possible alors. Je patientais un instant afin de réfléchir... J'avais encore pas mal de temps devant moi... Qu'avait-il à dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de KonohaJônin de Konoha
Nindô : The power comes in a response to a need, not a desire.

Messages : 64
Ryos : 228
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
52/100  (52/100)
Sous-classe: Soutien.
avatar
Uchiha K. Shin
MessageSujet: Re: Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]   Dim 20 Déc - 0:27


 
 

 


 
Aller vers l'inconnu (Ft. Daiki T. Kishi et Sawada Kaze)



 

 

 
Ah tiens, des insultes. Original pour stimuler l'animosité entre deux shinobis étant sur le point de s'affronter. Je ne comptais pas spécialement me battre, d'ailleurs. Je n'aimais pas les combats soudains, ce n'était pas un sujet sur lequel j'aimais plaisanter, j'aimais vanter mes mérites. C'était quelque chose de sérieux, et voir ainsi mon interlocuteur me provoquer de la sorte en disant long sur lui : C'était le genre d'animal à rechercher ardemment la confrontation, à vouloir à tout prix ressentir cette adrénaline, ce frisson qui vous parcourt la moelle épinière lorsqu'un adversaire vous résiste, vous oppose une puissance équivalente à la vôtre, qui vous permet de vous surpasser.

Une nouvelle fois, j'entrepris d'analyser plus précisément mon adversaire. Je disais adversaire et non ennemi bien que je ne parvienne pas à déceler la moindre trace d'affiliation à un village ou une organisation rivaux, ce point restait d'ailleurs important à éclaircir. Il était peu évident de décrire son attitude, tant il montrait peu ses émotions. Ses yeux, ou plutôt l'unique œil visible de ma position actuelle, était d'un rouge sang assez frappant. Cet homme devait avoir vécu certaines choses particulières, pour s'entretenir de la sorte. Ironie du sort, il parlait de ma tenue, alors que sa dégaine tenait plus de l'assassin de fête foraine ou du brigand de second rang plutôt qu'un véritable shinobi. La manière qu'il avait de s'adresser à moi dénotait d'une certaine envie de se mesurer à moi, probablement après avoir vu mon appartenance au clan Uchiha. Oui, parfois nous attirons ce genre de spécimen à la recherche de sensations fortes en faisant face au génie naturel qu'était le nôtre. Ce n'était pas le premier ni le dernier à vouloir trouver en nous un défi de taille, à nous considérer comme un "gibier" de choix pour tester leurs aptitudes.

Par conséquent, il fallait être prudent. Et c'est ce que je décidai de faire, tout en continuant tranquillement d'observer ses réactions. Il ne fallait pas perdre de vue que d'ici peu - je l'espère -, Sawada Kaze ainsi que le garde que je prévins plus tôt seraient là. Par conséquent, il me semblait judicieux d'entrer dans son jeu sans pour autant déclencher une guerre.

L'air ennuyé, je me mis à chercher mes cigarettes dans mes poches. J'espérais les avoir ramenées, car en changeant de vêtements ce matin, je ne m'étais pas rendu compte si je les avais effectivement prises avec moi. Dieu - fusse-t-il tenté d'exister - merci, elles étaient bien cachées au fond de ma veste bleutée. J'en allumai une avec mon zippo, également décoré de l'emblème de Konoha, aspirai le tout et rejetai la sous forme de cercles de fumée le tabac ainsi brûlé.

Reposant mon regard arrogant sur l'homme, ce dernier ne s'en déboutait pas. Pourtant, ma résolution était prise, j'allais lui accorder ce qu'il était venu chercher. Lui-même ne semblait enclin à répondre à mes questions qu'en lui proposant une bonne bagarre. Cela me gênait quelque peu, n'étant pas d'humeur à faire ça, mais pour lui indiquer qu'il n'était pas tombé sur le bon animal, il fallait aussi que je donne du mien. J'allais montrer à un autre gusse la puissance du clan le plus fort de Konoha. Les seuls rivaux viables des historiques Senju.

<< Bien, puisque tu le souhaites tant, laisse-moi te montrer à quoi ressemble le toit du monde ninja ... >>

C'était prétentieux comme jamais ! J'aimais faire ce genre d'entrées en scène, histoire de chauffer à fond mon adversaire et de l'inciter à y aller avec tout ce qu'il a. Mépriser le travail d'autrui n'était pas mon genre, mais je considérais que le talent inné tenait une place des plus importantes dans la réussite. Incontestablement, nous partons, nous autres favoris de Mère Nature, avec un avantage certain dans la vie, lorsqu'on nous compare aux autres roturiers.

Aujourd'hui, je ne m'étais pas habillé en tenue de ninja. Je passais pour un civil, et ma tenue ne pouvait pas contenir d'armes telles que des kunaïs, des shurikens ou des bombes fumigènes. Sur le coup, je regrettai quelque peu de m'être emporté dans un affrontement qui pouvait avoir besoin d'outils aussi précieux, mais ce doute disparut aussitôt. Dans ma poche gauche, un stylo s'y trouvait. Ce stylo est l'un de ceux que j'utilise pour écrire mes livres, un objet que j'emporte toujours avec moi en deux exemplaires lorsque je sors du village afin d'avoir l'inspiration pour mes histoires.

Ça suffira, je pense, pour un début de combat. Au moins grâce à cette action, je déterminerai sa manière de se mouvoir. Je suis assez doué lorsqu'il s'agit de déduire certaines choses concernant le style d'un ennemi, ainsi que d'autres paramètres pouvant m'être utiles pour décrypter la psychologie de cet homme. Sa grossièreté pouvait avoir le même effet sur moi que ma petite pique de tout à l'heure. Il fallait donc réagir en conséquence.

Je pris l'un de mes deux stylos, que je dirigeai vers mon adversaire. Puis, le chargeant grâce à mon chakra d'affinité Raiton en super hautes vibrations, ce dernier devint comme entouré d'une aura d'électricité. Cette technique nécessitait des objets pouvant servir de projectiles ou, mieux encore, des armes de jet. Voilà pourquoi je maudissais mon oubli de tout à l'heure. Mais bon, cela pouvait toujours se révéler dangereux.

Voici donc l'élément déclencheur de ce combat, qui devrait tout de même être distrayant. Je lançai donc le stylo ainsi porteur de mon chakra foudre, afin de débuter les hostilités comme il se devait.

<< Comme tu ne veux parler qu'après avoir pris des tartes dans la gueule, alors crois-moi : Après m'être occupé de ton cas, tu seras encore plus bavard qu'une femme. >>

Oui, c'était un peu misogyne, mais bon. Il fallait rester sur cet esprit d'amabilités envoyées à droite et à gauche, non?

Hrp : Technique utilisée : Raiton : Chõ Raishindou no Jutsu
   
 
  © Jawilsia sur Never-Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Re: Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]   Lun 21 Déc - 2:11



LE COMBAT COMMENCE


Feat KURAMA U. SHIN & SAWADA KAZE





Le silence après mes mots semblait aussi bruyant qu'un raz de marée démolissant tout sur son passage. Nos regards se croisaient, ces yeux étaient toujours noirs. Il ne semblait pas être impressionné. Certainement encore l'arrogance connu de ces Uchiha. Puis quelques secondes après, il semblait m'avoir oublié. Regard dans le vide, comme s'il se souvenait de quelque chose. Cherchant de part et d'autre de son veston d'Uchiha, il prit une cigarette avant de tirer quelques lattes sur celle-ci. Un shinobi qui fume ? Cela me paraissait bizarre. Il avait tout de même du style. Un léger sourire se fit ressentir sous mon masque. Je ne savais pas encore pour l'heure ce que je ressentais réellement. J'allais pouvoir certainement me battre comme je le souhaitais. Et d'un autre côté j'avais pas l'impression que se soit réellement de mauvais augure. Mais il était tout de même mon adversaire pour le moment. Son style, faisait vraiment penser à un pervers qui aime boire de la bière et toucher des nanas. Y a t-il vraiment que ce genre d'homme à Konoha ?

Nous prenions son temps de cigarette pour nous analyser tous les deux. Je pouvais voir nos regards fusiller nos corps pour essayer d'analyser quelconque mouvement donnant des infos. Je savais qu'il ne verrait rien sur moi pour l'instant. Mais nous avions deux aspects différents. Il semblait bouger et faire des gestes inutilement comme s'il se foutait de tout cela alors qu'en réalité il semble être extrêmement intelligent. Il a certainement du en berner plus d'un de cette manière. Mon analyse est absolue. Cette nonchalance accompagné de ces paroles mielleuses laissaient croire qu'on pouvait le sous estimer. Je m'étais toujours basé sur des analyses pures et je savais qu'il ne fallait jamais se fier aux apparences. S'il n'avait pas eu cette veste avec le symbole des Uchiha, cela aurait certainement pu me berner. Du moins j'aurai été obligé d'activer mon sceau dans mon œil droit afin d'analyser au maximum la situation. Mais cette fois-ci, j'allais tout de même activer ce sceau par prévoyance et afin d'analyser autre chose que ce que je voyais là. Tenant mon œil droit due à cette petite douleur à chaque fois que je voulais utiliser mon Kagura Shingan forcé, je pu ressentir son chakra. Mon troisième œil analysait le chakra de cet Uchiha qui semblait s'intensifier comme si une attaque allait être lancé. Quel fourbe était-il ? Puis il prit la parole afin de m'annoncer qu'il était au sommet. Voici l'arrogance pure des Uchiha. Je rétorquais directement après :


"Montre-moi ton toit comme tu dis ! Je suis connu pour les démolir !!!"


Je pu voir quelques secondes après un stylo infusé de chakra Raiton me parvenir au niveau de la poitrine. Des sifflements se faisait entendre. Qu'attendait-il de moi avec une telle attaque rectiligne ? Nous étions certainement tous les deux dans un passage d'analyse. Le stylo fonçait toujours sur moi. Depuis le moment où je pu anticiper son attaque et sa trajectoire grâce à mon troisième œil, j'avais l'impression que tout semblait au ralenti. J'avais l'impression de penser à pleins de choses. Le stylo était rapide, mais le cerveau d'un être humain dans certaines circonstances à le temps de penser à d'innombrables situations comme si le mouvement durer pratiquement une minute. Il avait donc l'affinité Raiton. Je supposais directement que l'autre pouvait être que le Katon. Les Uchihas étaient connu pour leur attaques Katon de haut niveau. Le stylo était désormais tout proche de moi.

Le sifflement était devenu très strident faisant désormais penser à des étincelles. Je bougeais légèrement mon corps afin de le faire partir vers la droite laissant l'arme proche de mon corps infusé de la foudre. Je pu ressentir de léger picotement alors que je l'avais esquivé. La rapidité de l'attaque était relativement importante, et une chance pour moi que j'avais pu anticiper grâce mon œil. Puis en reprenant ma position initiale je rétorquais :


"Je prend cela comme une signature pour l'acte de démolition ?"

Sans attendre mon corps avait déjà disparu de l'endroit où j'étais actuellement réapparaissant quelques mètres plus loin en pleine course vers le ninja de Konoha. Glissant sur le côtés pour arriver par le coté gauche de son corps, je lui lançais un coup de pied au niveau des côtes afin de le frapper rapidement "Quel est ton nom déjà ? Suivit d'une rafales de coups de poings après m'être décalé devant lui. Je pu lui mettre une droite dans le visage, mais son Taijutsu semblait tout de même de haut niveau. Les coups physiques échangés se bloquaient, d'autres touchaient, frappant chacun à notre tour le corps de l'autre. "Qui crois-tu que je suis pour venir m’arrêter de la sorte ? Kaze a besoin de moi maintenant ! Je peux le libérer !!!" Sautant en l'air, je fis un coup de pied marteau que l'Uchiha esquiva d'un mouvement de corps arrière avant que j’envoie mon pied pour le balayer d'un mouvement circulaire rapide. Le faisant trébucher par mes combos rapides, il pu se récupérer avec un léger salto arrière aidé d'une de ces mains. Il n'était donc pas tombé. Ça en disait long sur son niveau. C'était un élite. Encore plus agressif, accroupi juste après mon mouvement circulaire, je pris ma jambe d’appui pour me rapprocher de lui rapidement, sans lui laisser le temps de reprendre son équilibre avec mon coude droit en plein dans son estomac, le faisant se plier sur lui même. Légèrement de côté, je pu lui enchainer un petit uppercut, et un coup de pied retourné dans le ventre "Je ne suis pas là pour empêcher les gens d'agir, bien au contraire, je suis venu ici dans un but précis, mais me voilà en train de te combattre". Courant de nouveau sur le shinobi de Konoha, nos coups commencèrent à devenir un peu moins rapide, comme si nous avions donné une bonne dose de puissance et d'endurance. Mes coups semblaient de moins en moins le toucher. Agressivement, je fis des enchainements de coups de pieds sautés et retournés avant de me faire des sauts de mains arrière afin de reprendre de la distance avec mon adversaire puis un dernier saltos arrière, et en étant en l'air je criai alors :

"Katon, Gougakyuu no jutsu !!!!"

Une boule de feu se dirigeait droit vers mon adversaire. Cette série d'attaque physique m'avait bien échauffé. Je me frottais les vêtements et le visage après ces innombrables coups. Les douleurs étaient minimes mais m'avaient permise de pouvoir en apprendre plus sur le Uchiha. Ce qu'ont dit d'eux est vraiment vérifié de mes yeux. Je voyais bien qu'il m'analysait également. J'avais l'impression qu'il testait mon Taijutsu également. Derrière la boule de feu qui fusait je repris mon souffle afin de me calmer. Comment allait-il réagir face à tout cela ? J'avais également essayé de faire passer mon message. Je savais pas quoi penser quand j'analysais l'homme devant moi grâce à mon Kushutsu, son chakra semblait fluide. Je n'avais pas l'impression comme moi même de me battre réellement contre un vrai adversaire au point de mourir. J'avais l'impression de m'amusais. Mais ce n'était que le début du combat. J'allais désormais être plus offensif et lui montrer également ce qu'est un ninja d'élite de Kiri... Je verras si l'un de nous deux pourrait être aussi bavarde qu'une femme... Gardant un œil sur les mouvements de mon adversaire grâce au troisième œil, j’attendis de voir ce qu'il me préparait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de KonohaJônin de Konoha
Nindô : The power comes in a response to a need, not a desire.

Messages : 64
Ryos : 228
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
52/100  (52/100)
Sous-classe: Soutien.
avatar
Uchiha K. Shin
MessageSujet: Re: Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]   Mer 23 Déc - 1:08


 
 

 


 
Aller vers l'inconnu (Ft. Daiki T. Kishi et Sawada Kaze)



 

 

 
L'homme en face de moi semblait avoir pris ma petite pique comme je le voulais, puisqu'il s'est jeté sur moi avec une rare agressivité. Mon attaque Raiton n'avait pas atteint sa cible, mais ce n'était pas un problème. Ce n'en était pas le but, d'ailleurs. Mon véritable objectif était de tester ses réflexes, d'analyser sa qualité de mouvements et de tirer ainsi des conclusions sur son style de combat. Ledit style me permettant peut être de déterminer l'origine de ce ninja, décidément bien énigmatique.

Concentré sur mon adversaire, ce dernier répliqua à l'ouverture des débats par une volonté de faire tomber les rois absolus que nous étions. Cela me fit intérieurement rire, car un type ordinaire comme lui ne me semblait pas bien effrayant, quand bien même son apparence pouvait l'être. Il ne m'intéressait qu'à cause du fait qu'il soit entré en contact avec le fils du Hokage, autrement je n'aurais jamais daigné jeter un œil à ce genre d'énergumènes. Il fallait réagir avec force, et j'avais ma petite idée sur la manière avec laquelle j'aborderais les évènements futurs. Prudence est mère de sûreté, dit-on, alors continuer d'étudier ses faits et gestes pour un round de plus n'en serait que bénéfique pour garantir - si ce n'était déjà sûr - une victoire absolue.

Son offensive commença et avec elle, une plaidoirie plutôt bizarre à mes oreilles. Peu avant de me foncer dessus, il semblait avoir modifié quelque chose en lui mais, sans Sharingan, impossible de déceler une éventuelle apparition d'un quelconque flux de chakra étranger. C'était ça aussi la bête que j'étais : Une arrogance à mettre de côté lorsqu'un opposant inconnu se présentait à moi. Maintes fois, on me fit le reproche de ne pas considérer les menaces potentielles, cependant je n'en avais cure. Les Uchiha sont craints sur un champ de bataille, cet homme se montrait inconscient du danger qui l'attendrait en en défiant l'un des représentants les plus forts qui existent. Il allait s'en mordre les doigts.

Un enchaînement rapide, vif, violent d'attaques au corps à corps plut de sa part sur mon être, m'obligeant à esquiver avec plus ou moins de difficultés. Sans Dôjutsu, je me pensais tout de même capable d'anticiper chacun de ses coups, mais ce qui me surprit, c'était sans conteste son impulsion à m'attaquer sans se ménager. Étonnant, une attitude qu'on me reprochait de ne pas avoir et que je vis chez ce shinobi déterminé à me vaincre, quitte à y aller de la manière la plus meurtrière qui soit. Dans l'unique œil qui m'était donné de voir, j'aperçus une lueur d'excitation. Ce type était un véritable phénomène, réussissant même à m'arracher un rictus alors qu'il m'atteint deux fois : L'une en haut de la joue droite, m'entaillant très légèrement la peau mais suffisamment pour me faire saigner, alors que son poing m'avait également touché le coin inférieur droit de mes lèvres, laissant un mince filet de sang s'en échapper. La chaleur consécutive au coup reçu à cet endroit me fit reprendre mes esprits et m'obligea à le repousser avec autant d'ardeur qu'il ne mit dans ses poings. Toujours le sourire collé à mon visage, je répliquai :

<< Celui-là, il était gratuit ... >>  

Durant cet échange, bref mais intense, il me demanda mon nom. Plutôt, mon prénom, car il devait avoir remarqué l'éventail symbolique des Uchiha. Un personnage de plus en plus odieux, mais un animal dont la fascination commençait à agir sur moi comme un leitmotiv. Je n'ai jamais reçu un défi pareil de mémoire, les gens avaient même l'habitude d'éviter de vouloir croiser le fer avec moi, au vu de mon ascendance. Ce combat devenait de plus en plus intéressant, aussi distrayant que je ne le désirais. Au fond de mon cœur, je me rendais compte que j'avais peut être besoin de pareil électrochoc pour me réveiller, moi qui fus trop souvent endormi par la torpeur consécutive à la longue période de paix que connaissait notre monde.

Soudain, il enchaîna. Pas par des frappes, mais par des paroles. Il me parlait de Kaze, un sujet brûlant, mais exactement ce que j'étais venu rechercher. Ce type n'avait pas froid aux yeux, et bien malgré moi, son statut de raclure commençait à laisser place à un certain respect. Pas le respect que l'on accorde à ses supérieurs ou à ses amis, mais à quelqu'un dont la valeur personnelle ne cessait de grimper au fur et à mesure que le temps avançait. Il parlait de libérer Kaze, mais de quoi? Était-il en train de jouer avec mes nerfs? De me proposer des bribes d'indices pour attiser ma curiosité? Il poursuivit immédiatement avec un speech concis, mais qui semblait cacher pas mal de choses. Un but précis, libérer Kaze, tout cela sentait bon, très bon même pour l'insatiable homme de logique que j'étais. Il me fallait en apprendre plus et pour cela, il n'existait pas trente-six mille solutions.

Il fallait rallonger le combat.

** Katon : Goukakyû no Jutsu **

Après ce petit échange d'amabilités, aussi bien physiques que morales, nous nous séparâmes sur des gestes acrobatiques afin de mettre de la distance entre nous. Nous eûmes la même idée apparemment, qui était celle d'utiliser le Goukakyû no Jutsu. Il connaissait donc cette technique lui aussi, mais ce n'était pas étonnant. C'était un Katon relativement répandu chez toute personne maîtrisant les bases de cette affinité. Une composition rapide de signes. Des gestes machinaux, répétés à l'infini, je crachais cette boule de feu aussi vite que j'y pensais, le contact entre nos deux jutsus produisit une libération de chaleur intense, c'était ma chance. Derrière cet écran de flammes, je me décidais à utiliser une technique d'illusion.

** Magen : Jigoku Kôka **

Un Genjutsu tout à fait dans le rythme, puisque l'illusion d'une boule de feu s'abattant sur lui allait s'enchaîner au Goukakyû déjà lancé, perturbant grandement ses sens et m'offrant une opportunité pour placer une attaque. Je me félicitais de ce choix judicieux, mais ce n'était pas tout. Pour plus de précautions, je profitais encore de ma seconde technique utilisée afin de créer un clone et de me cacher, moi le vrai Shin, derrière un arbre de la forêt qui restait très proche de nous. De loin, il me serait plus facile de guetter le moindre faux-pas que cet ennemi pouvait faire pour en finir, et de surcroît acquérir les informations que je désirais.

** Karasu Bunshin no Jutsu **

Ainsi camouflé, mon clone ferait le dialogue à ma place et de l'endroit où je me trouvais, la suite des évènements me permettra de préparer une contre-attaque en conséquence :

<< Tu parles de libérer un jeune garçon et de buts précis ... Tu demandes le nom de tes adversaires mais tu omets de présenter le tien. Dis-moi, en quel honneur juges-tu les autres comme des victimes oppressées ou te prends-tu pour un sauveur? >>
   
 
 © Jawilsia sur Never-Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Re: Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]   Jeu 24 Déc - 22:36



DANS LE VIF DU SUJET


Feat KURAMA U. SHIN & SAWADA KAZE





J'utilisais une de mes techniques Katon afin de reprendre mon souffle derrière celle-ci. J'avais exécuté ce jutsu dans le but de vérifier mes dires. En effet, J'avais déjà vu qu'il utilisait le Raiton. Son autre affinité serait certainement la même que la mienne. Mon analyse fut vérifiée. Il exécuta une technique de type Katn, et pour couronner le tout, il utilisa la même technique. Voulait-il me montrer qu'il n 'y avait rien d'extraordinaire d'utiliser ce genre de technique ? Il y avait aucune chance qu'un Uchiha n’utilise pas le Katon. C'est leur base d'affinité. Attentif au combat et à ce qu'il se passait, les deux boules de feu se heurtèrent laissant une confrontation de flammes en spectacle sous mes yeux. La chaleur intense palpable des deux  côtés des boules fusionnèrent laissant une énorme soleil sur place. Les flammes s'éteignant après cette guerre qu'elles avaient effectué sans relâche, me faisait ressentir une énorme chaleur. UNe sorte de dôme de chaleur était ciblé à l'endroit où y avait eu le choc de nos attaques. Regardant droit devant moi, je pouvais voir le décor se troubler sous la chaleur qui s'échappait vers les cieux.

Mais ce n'était pas tout... Ce shinobi de Konoha semblait avoir plus d'un tour dans son sac. Il semblait avoir camouflé une deuxième technique derrière celle-ci pour me faire mordre la poussière. Une gigantesque boule de feu était en train de me sourire gentiment. Mais cette attaque fut différente de la précédente. En effet, tout semblait si réelle. Cette chaleur, cette boule de feu... En réalité, ce qui semblait réel, n'était pas ce jutsu mais bel et bien le shinobi me faisant face. Mon kagura shingan activé me montrait directement la vérité. Mon esprit avait été tourmenté pendant l'espace de quelques secondes. La fluctuation de mon chakra avait été perturbé. Mais ce genre de technique ne pouvait fonctionné contre moi. La boule de feu se dissipa avant même qu'elle puisse m'atteindre. Ayant fermé les yeux quelques secondes afin de reprendre mes esprits, je pu sentir 2 sources de chakra. Une quantité minime me faisant face, comme un chakra parasite ainsi que le chakra que j'avais ressenti en début combat vers les arbres aux alentours de cette plaine. Ce shinobi avait exécuté ces actions avec une telle prouesse. Cet Uchiha avait analysé l'environnement pour en sortir satisfaction. J'ouvris de nouveau mes yeux...




Je les ouvris comme si je regardais le monde avec des yeux nouveau. Il m'avait parlé et semblait s'intéresser à mes idées. Il avait sans doute compris le Genjutsu ne fonctionnait pas sur moi. Je pris à mon tour la parole :

"Daiki T. Kishi ! Tu pourras le vérifier auprès du fils du Hokage. Je ne suis pas aussi prétentieux, mais je pense que le monde shinobi à besoin d'un rédempteur. Quelqu'un qui rappel aux gens ce qu'ils ont perdu depuis longtemps. La liberté ! Uzumaki Naruto... Il... L'empire unifié à été détruit ! Je dois expier les péchés de ceux qui ont fautais.... Hey ! Dis-moi ? Pourquoi te caches-tu derrière un arbre ? Tu crois que ce genre de technique peut me berner !"


Concentrant mon chakra fortement, je mis mes mains devant moi, paume en avant. Rassemblant l'humidité aux alentours, j'utilisais une grosse quantité de chakra pour cette technique. J'allais l'obliger à le sortir de ça cachette avec une attaque de masse. Une sorte de barrière de Suiton commençait à se former autour de moi, avant de monter telle montagne me cachant à l'intérieur avant de se déverser tel un énorme raz de marée sur la zone après avoir rapproché mes deux mains l'une contre elle. N'ayant pas une énorme quantité d'eau aux alentours, comme un fleuve ou autre, ma quantité de chakra utilisé avait été plus important quel a normal. Mais c'était ma première grosse technique, je ne ressentais pas vraiment d'énorme fatigue pour l'instant. L'eau se déversait rapidement balayant tout sur son passage. Le clone de chakra de mon adversaire fut détruit aussitôt. Me concentrant sur mon atout sensoriel, je ressenti un changement de chakra d'un coup. Le Uchiha avait du être obligé de faire quelque chose certainement. Après quelques minutes, une partie de l'eau fut absorbé par le sol ne demandant qu'a boire un peu. Avec cette technique, je l'avais certainement poussé à une analyse de la situation. Son katon serait donc inoffensif face à mon Suiton. Il allait certainement devoir utiliser ces pupilles désormais. Le changement dans son son chakra pouvait en être la cause. J'allais donc désormais me fier à mes sensation plutôt qu'a mes yeux pour le regarder...

Lançant des regards sur la forêt, je pu voir une silhouette en ressortir tranquillement, laissant apparaitre de loin des lueur d'un rouge vif. Je l'avais certainement obligé à les utiliser. Un sourire de satisfaction apparu sur mon visage. Je devais donc être un excellent ninja. Mais c'est maintenant que le combat allait se corser. Un faux pas et un de nous pourrait succomber. Il fallait que je me protège. Utilisant mon affinité fusionné, des particules de vapeur pratiquement invisible s'échappèrent de mon corps formant une sphère autour de moi. Je venais d'utiliser ma technique Suchīmu ishi (Aura de vapeur). Le voyant se rapprocher vers moi tranquillement je fis de nouveau quelques mudras et je criai fort afin qu'il puisse bien entendre :




"Shitai (Quatre nobles vérités) !!! Ga dukkha (Souffrance) ! Samudaya (Soif) ! Nirodha (Extinction) ! Magga (Chemin) !!! Voici les 4 nobles vérités ! Chaque queue donne la vérité ! Cette technique est le miroir de mon âme tel un texte sacré que je suis à la lettre... La souffrance vient de la soif des gens, et je suis celui qui éradiquera tout cela en trouvant le chemin de la liberté !!!! Maintenant approche.... Je vais te libérer !!!!"


Spoiler:
 

A chaque nom de vérité, une queue jaillissait de derrière moi. Craquant mon doigt, je devenais réellement sérieux. Je devais faire passer un message. Je devais montrer qui je suis réellement. Je ne devais jamais tomber... Toutes mes techniques activé, j'étais prêt à faire face à l'offensive du Uchiha. Évitant désormais son regard le plus possible, j'allais devoir être prudent... Qu'allait faire le shinobi de Konoha ? De plus, deux chakra étaient désormais tout proche et ils allaient certainement arriver dans quelques minutes. Il fallait donc terminer rapidement ce combat. Le Uchiha en avait certainement conscience. Il était également sérieux. La fin approchait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de KonohaJônin de Konoha
Nindô : The power comes in a response to a need, not a desire.

Messages : 64
Ryos : 228
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
52/100  (52/100)
Sous-classe: Soutien.
avatar
Uchiha K. Shin
MessageSujet: Re: Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]   Sam 6 Fév - 22:55






Aller vers l'inconnu (Ft. Daiki T. Kishi et Sawada Kaze)






Sa réponse était délirante. Vraiment. Cet homme était un bon combattant, je dois l'admettre. Me pousser à utiliser le Sharingan alors que, dès le départ, je comptais me ménager, il fallait oser. Je le sous-estimais grandement, lui et ses techniques bizarroïdes. Est-ce qu'il était un utilisateur de Genjutsu, pour rompre ainsi ma combinaison enflammée réelle et illusoire? Je ne le pense pas, puisqu'il parvint, par je ne sais quel subterfuge, à déceler ma véritable position derrière les arbres et à suggérer que son faux-vrai interlocuteur était un clone. Intéressant, j'avais donc à faire à un shinobi aux talents multiples, ce combat se présentait donc plus ardu qu'il n'y parut au départ.

Soudain, le taux d'humidité augmenta de façon drastique, brutale. Sentant le danger arriver avec une frénésie rare, je décidai de passer aux choses sérieuses en révélant à cette personne la dangerosité de mes pupilles. Mes yeux passèrent du bleu métallique saisissant à un rouge sanglant effrayant, aux mythes encore répandus à notre ère actuelle, presque soixante ans après la disparition du principal utilisateur de cet œil maudit. Mon instinct ne me trompait pas. Cette fois-ci, le ninja adverse prit les devants en utilisant une puissante technique Suiton, créant de ce fait un raz-de-marée impressionnant. De l'endroit où je me trouvais, il aurait été impossible pour un humain lambda d'esquiver cette attaque, tant l'envergure de cette dernière était grande. Néanmoins, je parvins à prévoir quelque peu la trajectoire de la vague d'eau grâce au Sharingan, et à me prendre des dégâts moindres que ceux que j'aurais pu encaisser si je m'étais entêté à jouer les fortes têtes et à ne pas révéler la totalité de mon potentiel durant cet affrontement.

Je fus emporté par ce qui restait de cette trombe d'eau rageuse, et je heurtai violemment un arbre. C'était rouge, visqueux, du sang. Je crachai un peu de sang du au choc avec le tronc, que j'essuyai avec le revers de la main. Sans perdre mon sang-froid, il était temps, apparemment, de passer aux choses sérieuses. J'avais une bonne maîtrise de mon Kekkei Genkai, mais je ne devais pas trop en abuser. À lui tout seul, le Sharingan n'offrait qu'une capacité innée à copier ainsi que d'autres facultés moins puissantes, non-exploitables en combat. Par conséquent, je devais profiter des techniques que j'avais créées et qui utilisaient mes yeux comme vecteur afin d'infliger le plus de dégâts possibles à ma cible.

C'est parti.

Je me remis dans le bain assez vite. Ma détermination n'était pas ébranlée, au contraire. Nous étions le genre de shinobis à utiliser des jutsus uniques, des jutsus d'élites. Oui, des élites de nos villages respectifs bien que je ne sois pas complètement sûr qu'il appartienne à l'une des quatre puissances composant notre système actuel. Je me mis à courir à une folle vitesse afin de profiter des aptitudes d'anticipation de mes yeux pour le surprendre et en terminer au plus vite. J'avais dévoilé ma botte secrète, mon arme de prédilection, il fallait dès lors en finir le plus proprement possible. Durant mon inarrêtable course, je vis quelque chose qui ressemblait à des queues de renard, mais je ne parvins pas à distinguer la nature de ce chakra de création. Son speech, une nouvelle fois, était plutôt long pour quelqu'un d'aussi taciturne que moi. Il me donna son identité, mais je ne m'y fis pas : Un ninja était avant tout expert dans l'art de la tromperie et de la duperie. Il fallait rester concentré.

Il me décrivit sa technique au nom complexe, via mon Sharingan je distinguai un chakra inhabituel habitant ces queues. Un chakra que je n'avais jamais vu de ma vie, et qui n'avait pas de lien avec les cinq natures élémentaires. Ou plutôt, si, cela y ressemblait sans y ressembler, ajoutant à l'étrangeté de la chose. Je n'avais pas assez d'informations pour juger cette compétence, mais elle n'était pas apte à être copiée correctement par mon Dôjutsu.

Un Kekkei Genkai donc, reste plus qu'à analyser l'essence.

Il n'était plus question d'utiliser le Ninjutsu, puisque sa combinaison d'affinités contrait la mienne. Ni le Genjutsu, puisqu'il possédait une capacité à l'annihiler. Même les pièges à base de clones et de fourberies ne fonctionneront plus, dans la mesure où cet homme avait des capacités de détection poussées. Maintenant, cela allait se jouer au talent, mais aussi à la volonté. Une simple confrontation brutale, une guerre impitoyable sur le champ de bataille des techniques héréditaires, voilà comment on allait conclure ce combat. L'une de ses queues me visa avec une rapidité appréciable, que je réussis à esquiver en faisant un pas de côté. Une autre m'attaqua frontalement, mais découvrit l’œil de mon adversaire qu'il semblait avoir ouvert comme pour me défier. Bien, j'allais donc lui montrer la pleine puissance de cette pupille en le paralysant de peur. La technique basique des techniques basiques dérivées du Genjutsu : Le Genjutsu Sharingan.

Sans l'effrayer complètement, mon opposant perdit le contrôle de son attaque qui alla s'écraser au sol sans m'atteindre. Sachant parfaitement comment était dosée mon illusion, j'en déduisis que ce ninja devait avoir un rang similaire au mien, mais cela n'était guère étonnant au vu de ce qu'il a proposé depuis le début du combat. Sans perdre le fil, j'enchaînai avec la plus puissante attaque de mon San Tomoe Sharingan : Le Iatsu Sharingan.

Un monde nouveau m'ouvrait ses portes, où ma pupille jouait en permanence pour déstabiliser l'ennemi. J'utilisais rarement cette technique et, pour être franc, je n'aimerais pas être à la place de la personne qui la subit. L'esprit de ma cible s'offrait à moi et je me délectai d'accumuler toute une quantité d'informations. Je retrouvai également des fragments de l'histoire de Kishi (après avoir confirmé son nom) et nous eûmes un bref échange. J'appris à connaître davantage cet homme, et à mieux comprendre le cheminement de sa vie jusqu'ici. Ce n'était pas la plus fascinante des découvertes il est vrai, mais au moins je confirmais toutes les idées formulées jusqu'à présent.

Soudain, je ressentis une chaleur intense me serrer le bras gauche. Incrédule, je n'y jetai d'abord pas la moindre attention jusqu'à ce qu'elle m'oblige à casser la distorsion. Nous revîmes dans le monde réel et Kishi semblait avoir subi des dégâts mentaux du à mon intrusion dans son esprit, mais il n'était pas le seul. Tandis que mon Sharingan se désactiva de lui-même, à cause de ma quantité de chakra faiblissante, la brûlure subie à mon bras était le résultat d'une des attaques de Kishi qu'il avait soigneusement masquées afin de me piéger. Habile, je dus l'avouer. Maintenant mon bras gauche était hors d'usage pour un petit moment, et je devais même me soigner assez vite si je ne voulais pas de complications futures. Exténué, je n'étais plus capable de poursuivre le combat. Si mon adversaire voulait m'achever, c'était le moment :

<< Shin ... Uchiha Shin, pour toi. Et si tu veux mon avis, mieux vaut te barrer Daiki Terumi Kishi. Les renforts de la Feuille ne devraient plus trop tarder ... >>

HRP : Sans te le préciser, Shin a toujours l'apparence de Shinya Kogami :v
   
© Jawilsia sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Re: Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]   Lun 8 Fév - 1:38

Défaite victorieuse !
feat. Kurama U. Shin
Il n'y a nul mensonge lorsqu'on pénètre ton esprit... Daiki T. Kishi

Il était donc encore vivant après cela. Je pouvais sentir encore son chakra, mais celui-ci avait changé et reprit la même sensation que tout à l'heure. Sortant de la forêt, je pu voir du sang une trainée rougeâtre sur son visage comme s'il l'avait essuyé d'un geste vif. Nous nous faisons face désormais, et je savais que ces pupilles étaient activé désormais. J'avais lu en lui comme il avait pu le faire en moi. Notre début de combat nous avait donné trop d'information concernant nos capacités. Il n'y avait plus de jeu désormais ou de test, je devais lui faire face avec quelque chose qui m'était propre. J'avais laissé libre création à mon Futton désormais. Cet homme était digne de faire face à mes 4 nobles vérités. Personne n'était en mesure de rivaliser avec ma ligne de conduite. Mon code personnel du chemin à la liberté.

Sentant son corps bouger juste à l'aide de ma sensorialité, je savais pertinemment que mes réactions seraient trop lente pour faire face à ces attaques. Il devait certainement pouvoir prétendre anticiper le moindre de mes mouvements et surestimer ces pupilles. Mon œil gauche s'ouvrit lentement laissant le corps du Konohajin apparaitre devant moi.

Sa rapidité était digne d'un ninja d'élite. L'homme aux sharingan semblait vouloir emprunter le chemin de la liberté. Il était a quelques centimètre de mon corps désormais. Mes yeux rivé sur son torse au niveau de sa cage thoracique, je ne voyais pas sa tête ni ces yeux, mais de la sorte on pouvait voir tous les mouvements d'une personne. Envoyant mes queues sur son corps, je pu voir la facilité d'esquive de mon adversaire. Comparé au début du combat, ces pupilles disaient vrais. Les pupilles voient un instant le futur lorsqu'on se retrouve confronté à cela. Esquivant également ces coups, Je senti une force dans mon ventre. Son poing s'était réfugié dans mon estomac, suivi d'un coup au visage me faisant cracher du sang. Comment parvenait-il à esquiver mes queues tout en réussissant à me frapper. Personne n'avait encore réussi à m'approcher et encore moins me toucher avec ce mode activé. Essayant de me concentrer plus sur les mouvements, je pu voir son corps esquiver à quelques millimètre près mes queues. Il semblait vraiment prévoir la trajectoire. De nouveau un coup se fit ressentir. Il avait réussi à toucher mes cotes. Cela semblait impossible. Tout en étant dans l'action je parvenais à réfléchir à une parade. Me laissant frapper le visage, je fis disparaitre une queue, comme si je n'avais plus de force pour la maintenir. Je pouvais sentir l sang sur mon visage.

Nos mouvements semblaient vraiment digne d'un combat d'élite. Si je voyais la scène au ralenti, je pouvais vous garantir de la vitesse d'exécution de nos attaques. Je fis apparaitre de nouveau la queue derrière mon dos à l'abri de son regard. J'étais prêt à l'attaquer avec par surprise. Puis je fis une erreur, ou alors il me fit commettre une erreur. Son visage était visible. Bougeant ma pupille pour suivre son mouvement par réflexe, je venais de croiser son regard pendant moins d'une seconde....

Spoiler:
 

Mon corps... Que... Je semblais totalement figer dans le temps... Mes mouvements s'était complètement arrêté. Au moment ou je venais de jeter de nouveau ma 4eme queue sur son corps. L'avais-je touché ? Qu'est ce qu'il se passait ? Avait-il eu le temps d'activer une technique en l'espace de quelques instants où j'avais croisé son regard ? Puis en reprenant mes esprits, je venais de me rendre compte que je n'étais plus du tout à Konoha. Tout s'était passé si vite, ce je ne pu réagir à ce changement... Mais que...

Comment... Que faisait-il là ? Je sentais une force dans mon esprit dans ma tête. Cette douleur atroce comme si ma tête se resserrait petit à petit. J'allais le faire dégager... Mais... Je pouvais essayer de bouger de toutes mes forces, j'étais complétement paralysé. Il avait totalement pris les commandes de mon corps. Je pouvais bouger que ma tête afin de le suivre à la trace. Respirant fortement je criai :

"DEEEEEGAAAAAAGE !!! SOOOORS DE MA TEEEEETE !!! BATS TOI COMME UN HOMME.....!!!!"


Son regard croisa de nouveau le mien. Je pu sentir une énorme pression dans ma tête, sur mon corps. Je pris de nouveau la parole afin de l'expulser :

"........................................."

Que... Je ne pouvais plus dire un mot. Mes yeux semblaient être la seul chose qui me restait désormais. Quel puissance !!! Je n'en pouvais plus, je commençais à me sentir noyer par une sorte de force qui m’empêchait de respirer, de bouger, je me sentais complétement impuissant. Il m'avait eu... J'étais devenu qu'un vulgaire insecte désormais. Que faisait-il dans ma tête ? Que cherchait-il das ma tête ? Que voyait-il ?

Spoiler:
 

J'avais l'impression que cela durait depuis une éternité... Ça en devenait atroce...

Puis tout se relâcha d'un seul coup. Une lumière blanche apparu devant moi. J'étais complétement épuisé. Mon visage et mon corps au sol. Ma vue semblait troublé. Après quelques instants, je pu voir correctement mon adversaire. Hein ? Il était au sol également ? Ces yeux rouges avaient disparu. Bougeant mes yeux pour l'analyser, je pu voir son bras complétement brûlé. Aaaaah.... Par chance, ma dernière attaque surprise semblait avoir tout de même touché mon adversaire. Nos niveaux de chakra, plus mon attaque avait certainement le déstabiliser et annuler cette technique... Respirant fortement. Je me sentais totalement impuissant. Comme si quelqu'un avait volé mon âme ne laissant qu'une enveloppe physique. Je ne me sentais plus moi. Quelqu'un savait désormais tout de moi sans même que je ne le laisse rentrer. C'était très perturbant mentalement. J'avais l'impression d'avoir un regard vide, et d'avoir été absorbé de quelque chose. Sur le coup je ne pouvais expliqué. Mais j'avais l'impression qu'il gérer très bien sa technique, et qu'il n'était pas à son paroxysme. Cherchait-il quelque chose en particulier ? Des réponses ? Une vérité ? Puis il prit la parole...

Me donnant son nom, son comportement avait complétement changé. Comme si désormais il m’appréciait. Ces paroles semblait plus venir d'un ami que d'un ennemis. Pourquoi me prévenir et essayer de me sauver. I n'y avait pas de doutes. Il avait du avoir une vérité. Et j'avais l'impression qu'il me comprenais enfin. Nous étions au sol, mais j'étais complétement satisfait de ce combat. Je m'étais donné à fond, et jamais personne ne m'avait autant résisté. J'avais une sorte de respect envers lui. J'allais parvenir à me relever contrairement à lui. Il avait perdu ce combat et il devait certainement admettre ma puissance également. Me mettant accroupi, je commençai à me relever avant de perdre l'équilibre me rattrapant in extremis avec mon autre main. Accroupi, je regardais Shin et pris la parole :

"Uchiha Shin... Je me rappellerai de toi. Merci pour ce combat, mais c'est la fin désormais..."

Me relevant, respirant fortement me tenant la tête de douleur, je parvenais à tenir debout difficilement. Il était au sol... Je pouvais le tuer à tout moment... Je me retournais pour faire face à la forêt et je dis avant de partir :

"J'ai comme l'impression qu'on s'est compris à travers ce combat... Je pense que nous aurions besoin l'un de l'autre prochainement. Et... Que nous ne sommes plus une menace l'un envers l'autre... A bientôt... Shin-kun.... Uuuurgh !!!"


Je crachais du sang juste après ça. Je pris la direction de la forêt tout en zig zaguant et en marchant lentement. On ne m'avait rarement mis dans ces états. Je disparu après quelques minutes dans la forêt. Frappant le sol fortement après une bonne heure de marche, je m'écroulais au sol sur la terre molle. J'étais assez loin désormais. J'avais en réalité plus beaucoup de chakra. Je savais que Shin ne lancerai pas de recherche sur moi maintenant. Me retournant, afin de m'asseoir, je me cachais derrière un arbre, au milieu de fougères bien fraiche. Je me sentais bizarre. Le retour à Kiri allait être difficile. IL fallait que je me soigne et reprenne des forces. Je n'étais pas blessé fortement, mais je semblais choqué par cette attaque qui m'a pénétré l'esprit. J'étais complétement retourné. Mes yeux se fermèrent lentement, il fallait que je me repose. Uchiha.... Shin... Kusoooo...

_________________
Attention à ne pas croiser mon regard Invité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Re: Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]   Lun 8 Fév - 1:42

Bon combat épique !

   Kurama U. Shin : 52 xp's
   



   
Notation jugée neutre sans triche...

   Daiki T. Kishi : 53 xp's
   

_________________
Attention à ne pas croiser mon regard Invité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aller vers l'inconnu [Ft Kishi & Kaze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une taupe parmi les taupes!
» Arvedui (non terminé)
» Que fais tu dans mon rêve ? [PV Solembum][FINI]
» Aller vers le passé [PV Chad, Mick]
» "En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout." Amandine Duciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter no Kitai :: Zone HRP :: Partenariat :: Alentours de Konoha-