© Naruto no Kitai est la propriété de ses administrateurs dont Tetsuya Sawada, son fondateur. Le graphisme et codage du design ont été réalisé par Tetsuya. L'univers de base est tiré du manga de Masashi Kishimoto, Naruto.



 
FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Rencontre inattendue [Ryûûûûû!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jônin de KiriJônin de Kiri
Messages : 30
Ryos : 90
Date d'inscription : 31/12/2015

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
0/0  (0/0)
Sous-classe: Ingénieur
avatar
Zirashi Akira
MessageSujet: Rencontre inattendue [Ryûûûûû!!]   Mer 6 Jan - 21:25


Rencontre inattendue
❝ La vie est faite de rencontre. ❞


Nom :: Zirashi Akira
Âge :: 17 ans
Classe :: Ninja
Sous-classe :: Ingénieur
Village :: Kiri
Domaine :: 
Tekunorojijutsu: 
Iroujutsu:
Ninjutsu:
Affinité :: Raiton

Rencontre innatendue entre un Jeune Junin de Kiri et un Shinobi de Suna à l'entrée du Port de l'archipel du Pays de l'Eau.







Nom :: Ryû Juuji
Âge :: Vingt-quatre ans
Classe :: Ninja
Sous-classe :: Berserker
Village :: Suna
Domaines :: Kekkai Genkai [Senjutsu*] - Fuinjutsu [Juinjutsu] - Iroujutsu
Affinité :: X


❝ Laisse-moi raconter ❞

Les gazouillements des oiseaux n'étaient pas communs à Kiri, et encore moins dans cette période-là. Je trouvais ça dommage d'ailleurs. * Il faudrait inventer un truc cool...* Inventer un "gazouilleur" c'était... Farfelu, oui, farfelu. Mais rien ne pouvait y faire, j'avais un don pour trouver des besoins inutiles. * J'suis sur qu'y a moyen de vendre un truc du genre! *

Les douleurs du matin accompagnèrent mon réveil. * Tch! Ça guérira jamais ou quoi?! * Je pestais intérieurement en fouillant dans mon tiroir. Ça c'était la meilleure, je n'avais plus de cataplasme. Soupirant bruyamment je me levais et je pris un T-Shirt pour m'habiller.

En bas des escaliers, une voix m’appelle. Cette voix si familière et pourtant si nostalgique. C'était dur, c'était injuste mais il faisait sans cesse resurgir mes anciennes souffrances encore fraîches. Je descendais les marches en faisant rouler mes muscles engourdis et mes rouages avides d'huile.

Mais bon, j'étais vivant, et c'était une chance!

" - Yo Jii-san! Bien dormi? " Un sourire sur les lèvres, je regardais ce qui se rapprochait le plus d'un grand-père pour moi.
" - Akira! Je t'entends soupirer d'en bas, cesse donc d'agir comme un vieillard! Il ponctua son exclamation d'un rire bruyant et communicatif. Bon, ces maudits boulons te font encore mal où tu geins comme une poule mouillée? "


" - Haha, je... non... T'inquiète pas va! Ça va aller! " Il me donnait beaucoup et je n'allais pas l'embêter avec mes soucis d'arrière-plan.

Il avait beau me rappeler mes souffrances, il respirait la joie de vivre et il me la transmettait pleinement. Je suis donc parti, après le petit déjeuner, pour le Port de l'Archipel de Kiri. Je devais trouver des métaux pour Kol et certains ingrédients pour un nouveau projet de poison. Une certaine plante que l'on ne trouvait que là-bas.

Je n'eus pas beaucoup de difficultés à sortir du village étant donné que j'avais un bon de livraison d'articles pour artisan. Me voilà parti pour le port. Muni d'un simple sac contenant un repas, des ryôs et le matériel nécessaire à entretenir mon tas de ferraille.

Le voyage ne fut ni morose ni excitant. Je marchais tranquillement, profitant du paysage, un peu monotone il faut l'avouer. J’appréciais tout particulièrement les quelques rayons de soleil que filtraient les feuilles des arbres. L'averse de la veille laissait place à un ciel dégagé. L'air était pur et le sol juste moelleux.

Mon voyage touchait à sa fin, j'étais sur le pont menant au centre du Port et aux boutiques. J'avais l'adresse, j'allais peut-être me perdre mais de toute façon je n'aurais qu'à demander mon chemin.

Je n'avais franchi que quelques mètres sur ce pont qu'une douleur fulgurante surgit dans le bras gauche.

" - Merde ! "

La douleur était habituelle mais elle était tout de même très pesante. Une sorte de mélange entre la brûlure, la décharge électrique et la déchirure de tissu. Elle était probablement survenue à cause du cataplasme que je n'avais pas pu appliquer.

Je ne pris pas le temps de regarder autour de moi, j'appliquais rapidement un Jutsu de soin mineur sur ma plaie rouverte et je pris un cachet de ma composition pour faire passer la douleur. Un peu sur les nerfs, je repartis sans faire attention à ce qui se trouvait face à moi.

Et ce qui devait arriver arriva, je me pris de plein fouet un Homme qui allait par là. Confus, je fis quelques pas en arrière pour m'excuser auprès de cette personne que j’avais bousculée.

" - Je suis vraiment désolé, je n'ai pas regardé devant moi ! " Je lui tendis la main avec un petit sourire gêné.

C'était un Homme pour le moins étrange, il était grand et... Blanc! C'est fou ce qu'il était blanc! De la tête aux pieds en passant par ses habits! Même sa peau était en accord avec sa tenue! La seule chose qui sortait un peu du thème immaculé de cette personne était ses yeux. D'un jaune Or, ils attisaient ma curiosité.

Je pris la décision de faire connaissance. Ses yeux étaient trop cools, je devais en savoir plus sur lui! Tout en attendant qu'il serre ma main, je repris sans trop tarder.

" - Je m'appelle Akira et toi? "

Cet Homme était intrigant, peut-être était-il intéressant, peut-être que j'allais pouvoir apprendre quelque chose de lui? Qui sait ce que l'avenir nous réserve?


© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de SunaJônin de Suna
Messages : 18
Ryos : 200
Date d'inscription : 02/01/2016

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
56/100  (56/100)
Sous-classe:
avatar
Ryû Juuji
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [Ryûûûûû!!]   Jeu 7 Jan - 1:24

» Rencontre inattendue ;




Une odeur forte et piquante agressa vivement les narines de Juuji qui serra un peu plus la rambarde ; une odeur de poisson qui s’ajoutait maintenant à celle de la mer. Il entendit qu’on s’agitait dans son dos, mais il ne bougea pas. A n’en pas douter ils venaient d’arriver à destination, le grand port du pays de l’eau. Il aurait dû être, sinon content, au moins satisfait d’atteindre enfin la terre ferme, néanmoins, le visage fermé, il ne parvenait pas encore à détacher son regard du fond de l’océan. Alors, le navire heurta le ponton, tangua encore un peu puis se stabilisa tout à fait. Juuji lâcha le garde-corps qui faisait le tour du pont et se retourna. Déjà, on quittait l’embarcation : il y avait là deux ou trois voyageurs, comme lui, et quelques marins. Il croisa le regard du capitaine qui lui sourit, plein de compassion, ce qui jeta un goût amer dans la bouche du Sunajin. Il n’avait besoin d’aucune compassion, encore moins de celle de son détracteur. Il s’avança, le premier pas fut mal assuré, mais très vite il reprit confiance et gagna la sortie.

Il se sentait las, il n’avait ni la force ni l’envie de s’en prendre à ce capitaine qui s’était bien moqué de lui tout au long du voyage. Certes, Juuji n’était pas un habitué de la mer et il avait vomi tripes et boyaux par-dessus la balustrade. « R’gardez-moi ce blanc-bec qui veut r’tapisser l’fond. Eh p’tit gars, t’es tout pâle, ahaha ! » s’était moqué le commandant du bateau.
Juuji fit craquer les jointures de ses doigts. Dans d’autres circonstances, il aurait simplement broyé la tête de ce bâtard entre ses mains, sans ciller. En quelque sorte, l’odeur du sel et le roulis du bateau l’avaient aidé à garder son calme puisqu’il lui avait fallu une extrême concentration pour ne pas céder de nouveau à la panique stomacale. Mais il avait bonne mémoire ; un pas de travers un prochain jour, et on ne retrouverait plus que des tripes pendues au mat.

Sur ces belles pensées, le Sunajin s’engagea dans le port. Il était venu jusqu’ici pour une affaire tout à fait personnelle à vrai dire. Il recherchait une charmante demoiselle, une habitante d’un village voisin, qui côtoyait souvent ce port, mais plus tard dans la soirée. Il eut un sourire malsain. La chair ne l’intéressait pas, seul le sang comptait. Ayant du temps à tuer, il se laissa guider par les allées et venues des uns et des autres. Il ne se souciait que peu des regards suspicieux qu’on lui lançait. Par contre, les discussions que ces gens entretenaient étaient fort intéressantes. Il en apprenait plus sur la pêche, les affaires de famille, le climat actuel… Il se surprit même à entendre le nom de Kiri. « … vous guidera jusqu’aux portes. Mais sans attestation, les gardes ne vous laisseront pas passer. » Un homme renseignait un étranger qui hocha pensivement la tête. Tchh. Kiri était fermé aux étrangers, hein ? Juuji esquissa un sourire. Il n’aimait pas tellement ce pays, et encore moins les mollusques qui y habitaient.

Ça n’avait rien de personnel – il s’accommoderait à cette odeur répugnante de poiscaille –, il les trouvait simplement ridicules, eux et leur pseudo mouvement d’indépendance. Ils n’avaient simplement pas de couilles ; il leur avait fallu attendre que Suna montre l’exemple et, comme des enfants qui manquent de personnalité, ils avaient trouvé ça cool. Un caprice, c’était tout ce que c’était aux yeux du Sunajin et d’après lui Kiri se soumettrait bien assez vite. Sûrement que son jugement était biaisé par un fort sentiment patriotique et son admiration pour son propre Kage… Peu importait, il aimait bien cracher sur ces gens-là. Pas de pitié pour les faibles. D’ailleurs, toute cette histoire avait titillé son intérêt. Fermé, vraiment ?

Le jeu commençait.

Mais alors qu’il traçait sa route, une idée toute appétissante en tête, un imbécile le percuta de plein fouet. Il recula d’un pas et pencha la tête sur le côté pour regarder la chose qui l’avait bousculé. Elle – la chose – s’excusa timidement. C’était quoi ça, un gamin ? Juuji eut un rictus. Oui, c’était typiquement une attitude enfantine que de vouloir se faire ami-ami avec des inconnus. Ne savait-il pas que les inconnus étaient dangereux ? Il ignora la main que lui tendait le gars, passant la langue sur sa lèvre inférieure. « Bonjour, Akira… » dit-il d’une voix doucereuse. Mais, à l’intérieur, Juuji bouillonnait. « Je suis Uji. » Il s’approcha et posa sa main sur l’avant-bras gauche d’Akira pour y exercer une légère pression. Il avait vu faire les gens qui voulaient se rapprocher de leur interlocuteur. Néanmoins, il avait bien conscience de la difficulté que présentait ce simple geste pour lui : tant son physique que son attitude mettaient toujours une distance entre lui et les autres. Il risquait surtout de créer un malaise. « Tu es du coin ? J’ai peur d’être un peu perdu… Et je me demandais si je pourrai aller à Kiri. » Il avait bien du temps avant de retrouver sa donzelle… « Oh, mais je suis bête, tu ne t’es pas blessé en te cognant à moi, au moins ? Laisse-moi voir. » Et ce disant, il relâcha la pression sur le bras d’Akira pour se pencher sur lui. Toute la douceur dont il faisait preuve avait quelque chose de dérangeant.

Que tu le veuilles ou non…
Tu fais partie du jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de KiriJônin de Kiri
Messages : 30
Ryos : 90
Date d'inscription : 31/12/2015

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
0/0  (0/0)
Sous-classe: Ingénieur
avatar
Zirashi Akira
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [Ryûûûûû!!]   Dim 17 Jan - 12:34


Rencontre inattendue
❝ La vie est faite de rencontre. ❞


Nom :: Zirashi Akira
Âge :: 17 ans
Classe :: Ninja
Sous-classe :: Ingénieur
Village :: Kiri
Domaine :: 
Tekunorojijutsu: 
Iroujutsu:
Ninjutsu:
Affinité :: Raiton

Rencontre innatendue entre un Jeune Junin de Kiri et un Shinobi de Suna à l'entrée du Port de l'archipel du Pays de l'Eau.







Nom :: Ryû Juuji
Âge :: Vingt-quatre ans
Classe :: Ninja
Sous-classe :: Berserker
Village :: Suna
Domaines :: Kekkai Genkai [Senjutsu*] - Fuinjutsu [Juinjutsu] - Iroujutsu
Affinité :: X


❝ Laisse-moi raconter ❞

" - Uji... Hum... Ça fait Û-chan!! "

J'avais dis ça dans une exclamation en tapant dans les mains. J'aimais bien donner des surnoms, c'était même devenu une habitude presque systématique.

Un caprice, une impulsion.

L'Homme en blanc ignora ma main que je baissai sans émotion particulière. J'avais l'habitude d'analyser les personnes dans leurs moindres détails et quelque chose n'allait pas avec le comportement. Sa voix n'allait pas avec sa mimique de langue qui allait encore moins avec son style vestimentaire. Une question restait toutefois sans réponse. * Pourquoi diable a-t-il posé sa main sur l'avant-bras? * Mais peu importait, tant qu'il ne voyait ou ne sentait pas ma ferraille, il n'y aurait pas de problème.

L'homme en Blanc me demandait si j'étais de Kiri. * Drôle de question. * A vrai dire, je n'étais pas à proprement parler de Kiri, enfin... Je n'y étais pas né. Ma vie avait fait que je m'y étais établis mais je ne pensais pas y rester jusqu'à la fin de mes jours. Les membres de mon équipe ne savaient rien de mes idéologies divergentes. Faut dire que tout était basé sur l'allégeance et le don total de soi à la société.

Non... Je n'aimais pas ces histoires de dévouement sans limites. Mais ne nous égarons pas.




" - Si je suis du coin?! Tu veux dire, de la région ou de l'Archipel? J'avais posé la question mais je n'ai pas attendu qu'il me réponde Pour aller à Kiri, tout dépend, t'es d'où? "


Parce que oui, tout dépendait, s'il était marchand je pourrais discuter avec lui de plein de trucs, s'il était artisan, encore plus. Mais s'il était ninja, entrer à Kiri ne serait pas aisé.

Mais avant que je reprenne la parole pour lui poser une foule de questions, il se pencha sur moi pour voir si je n'étais pas blessé. * Il lâche enfin mon bras, pas trop tôt! *Soudain amusé par ce comportement en désaccord total avec ses habits, je lui répondis en riant.

" – Haha!! Non, ne t’inquiète pas va! Je suis petit mais pas assez frêle pour me blesser en rentrant dans quelqu'un! Mais merci, j’apprécie! "

Cet Homme était vraiment plein de surprises, je voulais en apprendre plus sur lui. Je regardais les alentours, la brume n'allait pas tarder à tomber, faut dire que Kiri n'était pas la porte à côté et il était presque tard. Tout en me tournant vers la ville du port, je tendis le bras droit dans la direction des lumières.


" - Bon écoute, Kiri, c'est pas la porte à côté, j'te propose un truc! Je dois acheter quelques produits ici, si tu veux, j'te fais visiter. Je pris une inspiration les yeux pleins d'étoiles J'connais un endroit suuuuuper beau! Tu s'ras pas déçu!! "


Je partis dans la direction de la ville sans vraiment regarder s'il me suivait. Libre à lui de venir découvrir cette magnifique ville.

Mais au bout de quelques pas, je lui lançai un regard de défi.

" – Allez Û-chan, t'as peur de quoi?! Des poissons?! "

Je voulais qu'il me suive pour que je puisse lui poser plein de questions.



© Halloween



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de SunaJônin de Suna
Messages : 18
Ryos : 200
Date d'inscription : 02/01/2016

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
56/100  (56/100)
Sous-classe:
avatar
Ryû Juuji
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [Ryûûûûû!!]   Mer 3 Fév - 22:20


Û-chan ?! Sérieusement ? Aaah, Juuji se souvenait brutalement pourquoi il ne fallait pas trainer avec ces gens. Parce qu’on ne leur brisait pas le crâne ils s’imaginaient être votre ami. Il laissa couler, toutefois. S’énerver ici le forcerait à abandonner ses projets, car pour réussir il lui fallait être fin et ne pas se faire remarquer – qui plus est, agresser un Kirijin à Kiri lui attirerait beaucoup d’ennuis, même s’il n’en avait pas pleinement conscience. Surtout que la récompense, s’il parvenait au terme de son projet, semblait trop alléchante pour qu’il cède maintenant. Et puis, c’était un bon entrainement que de se contrôler. Oui, il fallait penser à cela : le jeu et l’entrainement. Le Sunajin conservait son doux sourire. Ici, il ne serait pas Juuji. Il ne cèderait pas à la violence. Du moins, pas tant qu’il serait en dehors du village caché.

Juuji remarqua que le jeune homme avait répondu à sa question par une autre question. Il pensait pourtant avoir été suffisamment clair. Ce gars-là ne devait pas être très futé. Mais compte tenu de sa remarque sur Kiri, le Sunajin se fit sa propre opinion. C’était un Kirijin. Cela dit, il confirmait ce que Juuji avait entendu auparavant : s’il voulait entrer à Kiri cela serait délicat. Mieux valait cacher le fait qu’il venait de Suna, c’était une certitude. Toutefois, les meilleurs mensonges étaient ceux qui mêlaient le faux au vrai : il pouvait se tromper lui-même et croire à ce qu’il racontait. « Je suis un médecin itinérant. Je viens de débarquer après un long voyage depuis Kaze no Kuni. Kiri n’est pas accessible à tous ? »

Juuji s’appliqua à conserver un ton doux, presque suave. Il pensa alors qu’il s’en tirait vraiment bien finalement. Bien mieux que ce qu’il aurait parié. Cela dit, il ne savait pas que de l’extérieur, quelqu’un qui le connaitrait un peu trouverait son personnage particulièrement bancal.
Akira riait de lui, parce qu’il s’était inquiété de son état de santé. Juuji ne dit rien, mais son expression s’était figée. Il eut une pensée acide à son égard. Son attitude, ses dires, ses origines, tout était fait pour l’irriter. Il avait devant lui, en un seul être, l’incarnation d’un pays, d’un optimisme et d’une sympathie qu’il méprisait. S’ils étaient tous ainsi ici, le Sunajin se ferait un immense plaisir de foutre le bordel dans leur vie. Il rit également, mais pour lui-même.

Enfin, le jeune homme lui proposa un deal intéressant – Juuji se félicita de sa persévérance. Faire du babysitting, et en route pour Kiri ! Wait, what ? Babysitting ? Il regarda Akira qui s’éloignait déjà prestement et soupira. Un magnifique endroit, hein ? Qui avait décidé que, parmi tous les êtres vivants habitant cette terre, Akira serait celui qui croiserait sa route ? Juuji pensa sérieusement que s’il mettait sa main sur l’individu responsable de cette erreur, il s’arrangerait pour que celui-ci meure dans d’atroces souffrances. Il se sentait prêt à abandonner Akira là. Il trouverait quelqu’un d’autre avec qui s’amuser. Mais ce dernier n’avait pas dit son dernier mot.

Une provocation. Peur des poissons, vraiment ?! Il se revit, agrippé à la balustrade du bateau ; la mer, le sel, les poissons. Au souvenir de toutes ces odeurs mélangées, sa tête lui tourna. Mais il ne tolérait pas ça, oh non, il n’admettait pas qu’on se moque de lui. Il se mit en marche, faisant de grands pas pour rattraper Akira. Dans son regard, une lueur de rage passa, qu’il réprima aussi vite. Mais c’était trop tard, il avait mordu à l’hameçon.
Lui qui pensait utiliser le jeune homme à son avantage semblait en réalité être celui dont on se jouait. Mais, encore une fois, il y avait des choses dont Juuji n’avait pas conscience. Peut-être que le Kirijin n’avait réellement pas d’idée derrière la tête, qui savait…

Une fois à sa hauteur, Juuji lâcha froidement. « Ne parle plus jamais de poissons ou tu leur serviras de nourriture. » Puis, se rappelant qu’il avait un objectif, il prit un air gêné et ajouta sur un ton plus léger : « On ne se contrôle plus face à nos phobies, n’est-ce pas ? Ahah ! Dis-moi, tu vas acheter quoi là-bas ? » Il pensait avoir rattrapé le coup. Il se mordit la lèvre inférieure nerveusement. « Et tu veux aller où après ? J’ai un peu de temps je pense... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [Ryûûûûû!!]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre inattendue [Ryûûûûû!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]
» Une visite inattendue [PV Kira]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter no Kitai :: Zone HRP :: Partenariat :: Alentours de Kiri :: Port et archipel-