© Naruto no Kitai est la propriété de ses administrateurs dont Tetsuya Sawada, son fondateur. Le graphisme et codage du design ont été réalisé par Tetsuya. L'univers de base est tiré du manga de Masashi Kishimoto, Naruto.



 
FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Loin de tout mais proche de moi [PV Takeo Genichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Loin de tout mais proche de moi [PV Takeo Genichi]   Mar 9 Fév - 16:41

Qui est-il ?
feat. Takeo Genichi
Nous ne devrions pas sombrer dans la folie... Daiki T. Kishi

Que faisais-je ici ? Pourquoi faisait-il aussi chaud ? Ce qu'on m'avait dit sur ce village est donc vrai. Le désert, la chaleur, ce vent chaud, cette sécheresse. C'était assez compliqué pour quelqu'un de l'extérieur. Une chance pour moi que ma gourde était bien remplie. Frappant le sable fortement, je réitérai cette démarche afin d'avancer correctement. Marcher dans le sable était bien plus épuisant. L'endurance des shinobis du coin devaient certainement être important. Aujourd'hui, je voulais tenter de pénétrer dans le village de Suna afin d'y recueillir quelques informations. Ayant enlevé mon bandeau frontal, je ne faisais donc parti d'aucun village. Vêtu de noir et de mon masque afin de me protéger du sable virevoltant tel des minis tornades l'horizon semblait totalement flouté par cette chaleur. Jetant un léger coup d’œil à ma carte, il me restait environ une heure trente de marche avant d'atteindre le village. Je n'avais plus qu'a tracer tout droit.

Je n'avais pas l'impression d'avancer, le décor resté inchangé jusqu'à que je puisse apercevoir une silhouette au loin. Etait-ce mon imagination ? Etait-ce une hallucination comme les rumeurs le disent ? Par précaution, je m'allongeais sur le sol activant mon sceau me donnant droit à la sensorialité. Une source de chakra était bel et bien présente devant moi. Cache derrière une petite dune, je n'étais donc pas détectable. D'où était il sorti ? Avec ce vaste champ de vision, j'aurai du pouvoir l'apercevoir bien avant. Cela était étrange. Se stoppant, il se mit à regarder dans ma direction. Me cachant afin qu'il ne me voit pas, je me demandais s'il était pas un ninja sensoriel. Comment avait-il pu me voir. Il avait changé sa direction pour venir dans la mienne. C'était foutu. J'allais donc me lever afin de lui faire face. Regardant une dernière fois, il semblait s'être arrêté. Un ver des sable lui faisait face. Analysant la scène à l'aide de mon troisième œil, il usa de chakra pour mettre fin à la vie de ce ver. Avait-il senti une quelconque menace pour le tuer de la sorte. Cet homme avait-il aucune gène à ôter la vie à un être vivant ? Le laissant partir pour l'instant, il devait certainement être un shinobi de Suna. Il aurait certainement des informations sur le village, et j'étais encore loin de celui-ci. Je ne serais donc aucunement détecté ou même dérangé.

Je changeais alors d'avis afin de lui faire face. Marchant derrière lui à plusieurs mètres, je scrutais les environs afin de voir un quelconque indice. J'avais eu l'impression qu'il était sorti de sous le sable. Mes yeux étaient fixés sur l'horizon, j'aurai du le voir bien avant. Un clignement de paupières et une silhouette était présente. Ce n'était pas possible. Continuant dans ce sens, je vis la carcasse du ver de sable. Il semblait avoir été tué d'un seul coup. Du sang rouge sur le ver était présent ? Il y avait aussi le sang jaunâtre de la créature. Avait-il était touché et blessé ? Je n'en avais pas l'impression. Cela semblait bizarre, je n'avais jamais vu ce genre de chose. Mes capacités me permettaient d'analyser rapidement avec une grande précision un adversaire. Ici, du sang extérieur à la créature semblait avoir été utilisé. Qu'est ce que cela pouvait bien être ? La confrontation entre les deux n'avait pas duré longtemps. Avançant encore quelque peu, je pouvais voir le sable totalement creusé. Comme une crevasse en plein milieu du désert. Descendant un peu dans celle-ci, je pu voir une porte. Il y avait donc un lieu secret ici. Qu'est ce qu'il y avait derrière ?

Remontant quelque peu, je me mis à poursuivre le shinobi que je venais d'apercevoir. Sans faire attention, je pouvais voir que je m'étais habitué au sable et me mouvoir semblait plus simple désormais. Il me fallut que quelques instants afin de rattraper ma cible. Marchant derrière je criai afin de l'intercepter :

"OOOOOH !!! Que caches-tu sous ce tas de sable et derrière cette porte non loin d'ici ? Le village prépare t-il des expériences secrètes ? As-tu d'autre chose à me dire sur le village ? Et dernière chose... Ce ver... Etait-il une menace pour toi ? Ou est-ce que c'est par pure plaisir ?"

Je venais donc d'intercepter le shinobi qui semblait s'être retourné. Il avait les même yeux que moi apparemment. Des yeux rouges sang. Qu'avait-il enduré pour avoir de tels yeux ? Je savais qu'avoir de tel yeux n'était pas d'origine chez les humains. Il a pu lui aussi subir des expériences. Mais je ne devais pas réfléchir à cela pour l'instant. Gardant ma concentration, j'attendis de voir ce qu'il allait faire. J'étais également préparé au combat au cas où...

_________________
Attention à ne pas croiser mon regard Invité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de SunaJônin de Suna
Messages : 14
Ryos : 121
Date d'inscription : 26/01/2016

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
31/100  (31/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Takeo Genichi
MessageSujet: Re: Loin de tout mais proche de moi [PV Takeo Genichi]   Mar 9 Fév - 17:50


Loin de tout mais proche de moi
Feat Daiki T. Kishi


Alors que le Jûunin psychopathe marchait lentement dans le sable bouillant du désert de Suna, perdu au milieu de mille pensées scientifique, une voix venait rompre le silence absolu... Après avoir entendu la voix portée par le léger souffle désertique, il effectua encore un pas et se figea, plus le moindre mouvement, telle une statut déposée et abandonné ici même. Puis il écouta attentivement les questions, plus curieuse les unes que les autres, une fois que le silence fut de retour, il fit volte-face avec lenteur, laissant ainsi apparaître son visage qui arborait un large sourire emplit de folie. Son regards sombre et ses yeux d'un rouge perçant fixait son interlocuteur, il analysait l'individu... La première chose qu'il remarqua et le surpris, fut la couleur rouge de la pupille, tout comme lui... Mais l'absence de la couleur noire pour le reste du globe oculaire éliminait la possibilité d'un utilisateur du Chi Sôsa. D'où tenait-il cette couleur ? Il n'en savait rien. Chevelure blanchâtre, cette couleur ne venait en aucun cas d'une vieillesse avancée, l'absence de ride au tour de son seul oeil visible en était la preuve. L'inconnu avait -à la vu de sa peau- une vingtaine d'année tout au plus. Mais ce qui intrigua le Sunajin, en plus de la couleur de sa pupille, était le masque qu'il arborait. Le portait-il uniquement comme symbole de frayeur et de dissuasion ou cachait-il une véritable laideur derrière celui-ci. C'est après avoir regarder l'homme des pieds juqu'à la tête qu'il se mit à réfléchir à d'autre point. Comment se fait-il qu'il ne l'ai pas remarqué lorsqu'il venait de sortie de son laboratoire, c'était une négligence de sa part qu'il ne pouvait se permettre. Secondement, pourquoi cet individu se montre t-il aussi curieux ? Allait-il devoir anéantir cette personne... Ce qui serait des plus logiques à la vu de ces questions...

Alors, Genichi ouvrit la bouche doucement pour formuler sa phrase:

Hum... Que de curiosité... Mais je vais m'efforcer à te répondre, peut-être serais-tu me surprendre hm, hm, hm ... Qu'espère tu comme réponses ?

Suite à cela il marqua quelques fractions de seconde de silence avant de reprendre.

- Comment réagirais-tu si je te dis que dessous ce sable se cache des enfants... Une dizaine d'enfants que je garde prisonnier pour assouvir des pulsions morbides ? Ou alors, peut-être, Oui Ah Ah, peut-être même que derrière cette porte se trouve des mutants, suite à des expériences que j'aurai mené... Ou alors, tout simplement, un lieu où je viens pour me reposer, qui sait ?

Puis il explosa de rire, un ricanement puissant et démoniaque, la gueule complètement ouverte. Suite à quoi il reprit son sérieux en une fraction de seconde, comme s'il n'avait jamais ri auparavant. Puis repris:

- Puis de quel village me parles-tu mon ami ? Suna ? Ahhhh... Je présume vue la proximité à laquelle nous nous trouvons de celui-ci... Hélas, je ne saurais quoi te répondre, je suis qu'un sous-fifre, un pion sans grande valeurs qui fait le mur pour se retrouver derrière une porte cachée Ah Ah... Mais pour ce qui est du ver... C'est une grande phobie que j'ai... Il me répugne, m'effraie, me... Euh... Enfin tu vois ce que je veux dire... Je n'ai pas eu d'autre choix que de nuire à sa santé pour préserver la mienne...

Alors, il avança de quelques pas en direction de l'homme qui ne se situait qu'à seulement quelque mètres de lui. Il plongea ses mains dans ces poches du pantalon, il voulait vérifier qu'il avait en sa possession ces deux fioles de sang. Au cas où un combat devait éclater entre les deux jeunes adultes. Elles étaient là, présentes, prêtes à être débouchonné. Mais pas de suite... Il retira une de ses mains pour la passer lentement dans son cuire chevelu, d'un geste décontracté, il venait de caresser ses longs cheveux noirs, puis reprit la parole:

Mais toi... Que fais-tu ici ? Nous remarquons très facilement que ce climat ne t'es pas habituel, tu sembles être en sueur, je me trompe ? J'espère que tu as suffisamment d'eau pour ne pas mourir bêtement déshydraté, rassures moi...

Sa voix se voulait d'être mielleuse et moqueuse à la fois...

Pourquoi t'inquiètes-tu du sort de ce ver ? C'était ton ami ?

Un grand sourire se redessina sur son visage, ses yeux s'écarquilla dans l'attente d'une réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Re: Loin de tout mais proche de moi [PV Takeo Genichi]   Mer 10 Fév - 16:44

Discussion en plein désert
feat. Takeo Genichi
Il ne faudrait pas rester trop longtemps au soleil... Daiki T. Kishi

Ce shinobi de Suna s'était stoppé et semblait d'humeur à discuter. J'écoutais tous ce qu'il avait à dire. Etait-il seul ? Il parlait d'ami, mais il semblait bien solitaire pour venir ici en plein milieu du désert. Le débit de parole de ce personnage était tellement important, qu'on avait l'impression que ça faisait longtemps qu'un homme ne l'avait pas accosté. Restant immobile en plein milieu du désert, il ne fallait pas y rester trop longtemps non plus sous peine d'avoir une insolation ou mourir de déshydratation. J'avais pris mes précautions avant de venir ici bien évidemment. Analysant toutes ces paroles dans les moindres détails, il donnait alors à n'importe qui beaucoup d'informations sur lui-même.

En effet, il me demandais ce que j'espérais comme réponse. Cela incitais donc à un mensonge de sa part par la suite. Cela démontrait plutôt un homme peu sûre de lui. Je ne fis même pas attention à ce qu'il avait à dire par la suite. Cependant, on me disait toujours qu'un menteur disait la vérité. C'est contradictoire n'est-ce pas ? Mais certain menteur, disait une propre vérité ou une vérité détournée afin que l'on ne pense que ce qu'il disait était un mensonge. C'est un phénomène courant. De plus, son propre mensonge, ou son détournement fut au tout départ, quand il me demandait ce que j'espérais comme réponse. Peut être avait-il laissait des indices dans chaque phrase ? Je rétorquai alors :

"Je dirai plutôt que tu aurais un lieu où pour te reposer tu créer des expériences sur des êtres vivants n'est ce pas ? Tu parles certainement trop face à des gens comme moi..."

J'avais fais une conclusion assez hâtive pour une fois, même s'il aurait pu complétement mentir sur cette zone. Mais à sa place, je n'aurai jamais menti sur de telles précisions de la sorte. En réalité, il était complétement absorbé par ce qu'il se passait à l'intérieur. J'avais donc un mixte des trois propositions. Les 3 n'étaient pas bonnes seules, mais ensemble elle donnait peut-être un gros indice sur ce lieu. J'allais certainement voir sa réaction après ça. Il m'en dirait certainement encore plus sur son comportement.

Lorsqu'il parlait du village de Suna, je ne pouvais le croire. Il avait débuté cette discussion avec comme base un mensonge, ce qui compromettait tout le reste de la discussion. Il était un shinobi de Suna. Au vu de sa dextérité face à ce ver, il ne pouvait en être autrement. Est-ce que le ver était un de mes amis ? Il le tuait juste parce qu'il avait peur ? Il semblait complétement instable. Je pris de nouveau la parole afin de l'agacer encore plus et de voir sur quel chemin je devrais diriger cet homme...

"Dis-moi une chose alors... Si j'arrive à te faire peur, est-ce que tu voudras me tuer ? Parce que tu ferais mieux d'avoir peur de moi. Tuer simplement parce que tu as peur ? Je pense que tu mens et que tu aimes juste tuer par plaisir avec ce que tu trouves sous la main n'est ce pas ?"


Il avait raison sur une chose, c'est que ce climat ne m'étais pas habituel. Essuyant mon front, tout en buvant une gorgé dans ma gourde, je me sentis déjà mieux. Rangeant tout ça, je regardais de nouveau l'homme aux pupilles rouge, et je dis alors :

"Ce que je fais ici ? Je venais récupérer quelques informations sur votre village. Mais en te voyant ici, j'ai peut être changé d'objectif. Tu pourrais peut-être me donner les informations que je cherche ? Aimes-tu les défis ? Donnes-moi les informations que je souhaite sur le village et je ne dirai à personne ce que tu trafic ici, et je n'essayerai même pas d'aller voir. Alors ? Etant donné que tu n'es qu'un sous-fifre, ce lieu que tu caches semble bien plus important à tes yeux que le village n'est ce pas ? Je n'aurais que quelques questions à te poser rien de plus."

S'il y avait une chose que je n'aimais pas chez ce genre de personne, c'était bien le fait que tu ne puisses pas savoir ce qu'il pense réellement. Il semblait être atteint d'un trouble. Depuis que je l'avais vu tuer comme si je buvais dans ma gourde, en disait beaucoup sur son état d'esprit. Meurtres, mensonges, solitude... Il essayait de camoufler quelque chose. J'attendais de voir ce qu'il avait à répondre à tout ce que je lui avais dit. Me mettant tout de même sur mes gardes au cas où aucunes de mes propositions ne lui plaisent. J'avais bien en tête une dernière proposition à lui faire, cependant, il serait complétement perdant. Cela risquait d'être très intéressant tout de même, je pouvais le sentir à l'intérieur de moi...

_________________
Attention à ne pas croiser mon regard Invité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de SunaJônin de Suna
Messages : 14
Ryos : 121
Date d'inscription : 26/01/2016

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
31/100  (31/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Takeo Genichi
MessageSujet: Re: Loin de tout mais proche de moi [PV Takeo Genichi]   Jeu 11 Fév - 1:12


Loin de tout mais proche de moi
Feat Daiki T. Kishi



Les deux hommes se faisaient face, quelques mètres seulement les séparaient. Aucune peur ne se lisait dans leurs regards, leurs voix se voulait sûr, loin de tout tremblotement ou bégaiement qui trahirait leurs propre assurance. L'homme aux cheveux blanchâtres prit la parole suite au dire de Genichi, il lui annonça son analyse, un lieu où son repos serait les expériences sur des êtres vivants... En plein dans le mile, il avait tout juste. Mais pouvait-il véritablement se tromper, mise à part si cet homme était atteint d'une stupidité sans égale? Quiconque aurait pu déduire une telle chose, un homme aux yeux rouge, tuant de sang-froid un animal sans valeur, sortant d'un sous-sol caché, à la psychologie douteuse révélée lors des premiers mots... Tout cela représentait tous les parfaits éléments de l'homme suspecté d'atrocité quelconque auprès d'être vivant. D'autant plus que la dernière phrase prononcer par le jeune homme laissait penser à un certain narcissisme: "Tu parles certainement trop face à des gens comme moi". Cela en disait long, il était sûr de lui, ne laissant pas une ombre d'erreur dans son jugement.

Alors, le sourire fou de Genichi s'agrandit plus que cela ne pouvait être imaginable... Comment allait réagir l'étrange curieux lorsque Genichi ne cherchera nullement à rétorquer mais lui avouant tout simplement:

- Tu as tout juste Ah Ah Ah... Je me contente à quelques animaux, voyons... Je ne suis pas barbare non plus...

Puis l'inconnu confirma par de simples paroles l'hypothèse qu'avait émit mentalement le Sunajin... Narcissisme... Mêlé d'une certaine arrogance. Comment osait-il prétendre qu'il soit dans la capacité d'effrayer l'utilisateur du Chi Sôsa, cela était limite insultant pour un homme tel que Genichi. Mais, le fou ne s'arrêta pas à ce simple jugement, il remarqua également que son interlocuteur n'écoutait pas pleinement les propos qu'il pouvait lui tenir, soit il faisait preuve d'inattention, soit il usait d'un mauvais vocabulaire...

Qui t'as parlé de peur ? Hm ? J'ai dit que j'avais une réel phobie de ces vers, pas une peur basique... Une phobie. Cela n'est pas semblable... Par miracle, tu ne ressembles pas à un ver Ah Ah...

Voyant que l'homme qui lui faisait face essuyait son front perlant et bu une gorgée d'eau, il en profita pour mettre ses mains au niveau de son visage pour se couvrir du soleil, il cherchait une estimation temporelle. L'astre lumineux avait du passer son point culminant, il y avait environ deux longues heures, il devait être approximativement entre quatorze heures et quinze heures. Le pic de chaleur était passé, la température finirait doucement par redescendre. Si le Jûunin de Suna était à la recherche de telle information, c'était uniquement pour estimer combien de temps lui restait-il devant lui pour "jouer" avec son nouvel ami, sois encore quelques heures... Si il écourtait l'altercation, l'homme aurait encore le temps de quitter le désert et de trouver un refuge, si il faisait tenir cela encore trois heures, l'inconnu n'aurait nul autre choix que d'affronter les températures négatives et glaciales que propose un désert... Si l'inconnu avait pensé à emporter une réserve d'eau pour lutter contre la chaleur ardente du jour, avait-il pensé à un moyen de survie pour la nuit ?

Alors l'homme reprit la parole, Genichi écouta d'une oreille ce qu'il avait à dire, mais ses pensées voguaient ailleurs par la même occasion. Se demandant pourquoi il parlait inutilement avec cet homme, pourquoi n'était-il déjà pas entrain de le tuer sans raison, pourquoi l'écoutait-il... Puis il s'imaginait user de son Kanketsu, ainsi il transformerait la sueur de sa main en sang, puis feinterai une salutation amicale par une poignée de main, injecterai son sang directement dans l'organisme de l'homme et l'empoissonnerai ainsi... Mais pour l'instant il n'en était pas là, il écoutait les offres douteuses qu'avait à lui proposer l'individu. Puis une fois le silence de retour, il afficha pour la énième fois un large sourire loufoque avant de lui répondre:

-Les questionnaires sont à double sens ici, tu comprends j'espère ? Qu'elles sont les informations que tu aimerais recevoir, puis pour qui les désires-tu ?

Il marqua une courte pause et reprit:

- Mais au faite...Je trafic quoi ici ? Le sais-tu réellement ? Serais-tu capable de revenir ici même, alors que tu es paumé au milieu du désert, sans autre repère visuel qu'une immense étendue de sable ? Tout ça pour retrouver une trappe qui sera recouverte de sable et invisible ? J'ai du mal à m'imaginer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: re   Jeu 11 Fév - 17:17

Information ou pas ?
feat. Takeo Genichi
Il ne faudrait pas rester trop longtemps au soleil... Daiki T. Kishi

Pourquoi riait-il à chaque fois que je lui posais une question ? Une discussion c'était installé, mais bizarrement aucun ne semblait divulguer une quelconque information. Il jouait bien son jeu. Il me semblait pas un sous-fifre comme il le disait, et j'avais même l'impression que c'était tout le contraire, et qu'il devait beaucoup au village de Suna. Les personnes avec un œil similaire au mien, je n'en avais pas vu beaucoup. Ce genre de personnages m'auraient marqué, surtout avec la mémoire que j'avais, celle qu'on m'avait forcé d'améliorer. Cette fois-ci je l'écoutais plus attentivement. Scrutant c'est moindre faits et gestes, j'avais l'impression que l'atmosphère devenait tendue. Me répondant, il se voyait comme quelqu'un de non barbare. Un sourire derrière mon masque qu'il ne pouvait apercevoir se fit ressentir. Un animal, un homme, une plante, tout cela rentrait dans la catégorie d'un être vivant. Du moins c'était moins important, mais j'imaginais qu'il prenait les hommes comme de vulgaire moucheron. Ce genre de personne me répugne. Il doit périr. L'image qu'il me renvoyait, me donnait de fort aperçu du village de Suna et les rumeurs que j'avais pu entendre. J'allais devoir ruser désormais ou alors, je prendrai des informations de force.

"Tu n'es pas un barbare ? Une chance pour moi alors de ne pas être vu comme un vulgaire moucheron que tu aimerais écraser Ahahah !!!"


Les propos du Sunajin semblait assez bizarre. Il tuait certains animaux par plaisir, et tuait également ce qu'il lui faisait peur. Drôle de peur ! Quelqu'un avec une réelle phobie, ne pouvait même pas approcher ce qui l'a terrifiait. Cet homme ne me disait certainement pas tout. J'avais plus l'impression qu'il aimait tuer des choses insignifiantes, inférieur à lui afin de se procurer un plaisir de supériorité...

"Tu sembles attaquer ce qui est inférieur à toi, afin de te procurer une sorte de supériorité solitaire... Tu as certainement un complexe ? N'est-ce pas ? Mais cela te regardes. Je ne veux pas interférer avec les problèmes ou les hobbies des gens..."


Un petit pique lancé afin de voir sa réaction. Je n'avais pu me retenir de le lui dire. Il fallait désormais que je lui donne une vérité, afin qu'il se sente certainement plus en confiance, du moins je devais arrêter cette comédie. Marchant un petit peu sur le côté afin de me dégourdir un peu les jambes, je pris de nouveau la parole :

"Je vais maintenant être sérieux avec toi, et le pourquoi de ma venue ici. Si tu peux le voir, je n'ai aucun bandeau. Je ne suis rattaché à aucune faction. Si je viens ici c'est simplement pour moi-même. J'ai besoin de savoir l'état d'esprit des villages aujourd'hui. Comment qualifierais-tu ton Kazekage ? Comment se sent Suna ? Est-ce un village libre ou un village enfermé sous la malédiction de quelque chose, ou quelqu'un ?"


Mon ton de voix venait d'être complètement différent. Je ne laissais plus aucune place à la plaisanterie désormais, et en tant que shinobi, il avait du voir que cette fois-ci j'étais sérieux. Il me fallait ces informations afin de voir si je devais libérer Suna de cette emprise. J'étais pour la liberté, et il fallait que l’empire shinobi soit de nouveau unifié afin que les gens puisse vivre dans la paix et la liberté. Ces frontières devaient être cassé, et je devais rétablir l'époque de l'après 4eme grande guerre. Je pouvais ressentir les tensions des villages, et des personnes se faisant face. J'étais même obligé d'enlever mon bandeau de Kiri afin de n'éveiller aucun soupçon. De toute façon, ce n'était qu'une question de temps avant que je ne fasse plus partie du village de Kiri. Mon épopée vers les quatre nobles vérités avait commencé. Désormais, si cet homme ne me donnait pas d'informations, je serai dans l'obligation de lui demander de force. Si je ne le tuais pas maintenant, c'était simplement qu'il pouvait me renseigner. S'il le faisait alors je pourrais repartir. Suivant ces informations, c'était peut-être que partie remise. Mais pour l'instant je n'en savais rien. Je ne me laissais influencer par personnes, ni aucunes rumeurs. Il me fallait des informations sûre.

"Crois-tu que je suis né de la dernière pluie ? Retrouver un lieu dans lequel je suis déjà passé et quelque chose de très simple pour moi désolé de te décevoir ahahaa. Mais j'en ai que faire de ta base secrète..."

J'espérais désormais qu'il me réponde et me donne de réelles informations afin que je puisse réfléchir à la suite des évènements. J'étais sérieux et il me fallait en savoir plus sur chaque village. J'attendais alors de voir la réaction de mon interlocuteur... Allait-il être raisonnable ou idiot ?

_________________
Attention à ne pas croiser mon regard Invité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Loin de tout mais proche de moi [PV Takeo Genichi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Loin de tout mais proche de moi [PV Takeo Genichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aurore de Maison-Dieu '' Prenez moi tout, mais pas ma fille! ''
» Un peu de tout... (mais surtout du Mass Effect !)
» Vouloir être loin de tout et trouver quand même un emmerdeur [PV Cloche de Minuit]
» (H) AU CHOIX ⊱ elle est ton tout, mais elle n'est rien. elle est l'ange de tes nuits, le démon de ta vie.
» Oublions tous nos soucis et profitons de l'air frais loin de tout - Luzia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter no Kitai :: Zone HRP :: Partenariat :: Alentours de Suna :: Désert-