© Naruto no Kitai est la propriété de ses administrateurs dont Tetsuya Sawada, son fondateur. Le graphisme et codage du design ont été réalisé par Tetsuya. L'univers de base est tiré du manga de Masashi Kishimoto, Naruto.



 
FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Désertion de Daiki T. Kishi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Désertion de Daiki T. Kishi   Mer 17 Fév - 22:49



Le début d'un Nukenin


Feat Hozûki Yakara





Mes habitudes devaient changer. Je ne mis pas mon masque cette fois-ci. Il était l'heure. Prenant toutes mes affaires, je devais arpenter la route d'un Nukenin. Ayant prévenu mon ami Yakara de venir près des portes, il ne savait pas ce qui l'attendait. J'en étais déjà désolé pour lui, mais il allait être la pièce maîtresse de mon plan. J'ouvris tranquillement la fenêtre de mon habitation afin de m'accroupir au bord. Jetant un dernier coup d’œil à ma chambre, je restais bloqué sur cet image pendant plusieurs secondes. Je ne reviendrais pas...

Regardant le ciel, la nuit était tombée. Activant mon sceau dans mon œil, je pouvais facilement déceler le ninja sensoriel qui m'avait pratiquement eu la dernière fois. En effet, ma détection était plus avancée désormais, et je parvenais à déceler les chakra sur plusieurs mètres. J'allais devoir agir afin que les shinobis de gardes ou sensorielles ne soient pas dans mes pattes. J'avais analysé plusieurs fois les tours de gardes et je savais désormais comment agir. Me propulsant en avant afin d'atterrir sur un toit à côté, je pris la direction d'une autre maison. Ce ninja semblait être tranquillement chez lui et travailler sans bouger. Il me fallut qu'une minute pour arriver. Me laissant tomber sur la terre ferme, je pris les escaliers pour aller frapper tranquillement à ça porte. Mon statut de Chef Jônin au sein du village était respectable et ces ninjas n'avaient aucunes raison de se méfier de moi. Toquant à sa porte, celui-ci ouvrit rapidement la porte :

"Yo ! Il se pourrait qu'un individu pénètre dans le village. On m'a demandé de vous aider. De sentir la partie Nord et moi Sud. Je partirai sur l'intervention des qu'un chakra fera son apparition. Mettons-nous au travail !!!"

Réagissant sans discuter de l'ordre d'un supérieur, celui-ci me tourna le dos. D'un coup vif je le frappais derrière la nuque le laissant s'écrouler au sol. Je pris plusieurs minutes pour l'attacher afin qu'il ne s'échappe pas s'il reprenait connaissance. Récupérant son moyen de communication avec les gardes, je sortis rapidement de l'habitation pour enfin me focaliser sur les gardes. Je ne serais désormais plus ennuyé par le garde sensoriel. Traversant les ruelles à toute allure, je me dirigeais directement vers la tour. C'était le shinobi qui avait le plus de visuel sur tout le village. Grâce à mon Kushutsu, je n'avais aucun problème à déceler les chakras des gardes. Ce n'était qu'une partie de plaisir.

Caché dans une ruelle perpendiculaire à la tour, je concentrai mon chakra afin d'activer mon Overdrive. Mon chakra futton virevoltait autour de moi. Cette technique était différente que celle que j'avais pu subir et voir récemment, mais pour moi c'était celle-ci. Disparaissant de la zone dans un petit nuage de vapeur, je montais rapidement à la tour, frappant d'un coup critique derrière la nuque afin de l’assommer. Cependant, une brûlure au cou fut également apparente du à l'aura qui parcourais mon corps. Sautant de la tour rapidement tout en frappant l'air de mes explosion de geyser sous les pieds, je frappais derrière la nuque le shinobi se trouvant devant la porte. Mon corps toujours en l'air lors de l'attaque passa à côté de lui avant de glisser sur la terre ferme. Partant afin de finir les deux derniers gardes, je désactivais mon Overdrive en arrivant de nouveau devant les portes du village.

Regardant le chemin qui s'ouvrait à moi devant moi, j'attendais mon ami Yakara. Il était la pièce maitresse de mon analyse pour cette situation. Cependant, je savais qu'il me laisserait pas partir comme cela. Mais je savais qu'au fond il me comprendrait. Il était le seul à pouvoir le faire. Le seul qui m'avait réellement vu sous tout mes angles. J'allais certainement devoir me battre contre lui. Depuis le début je le savais, et je l'avais fais exprès. J'avais tout planifié depuis le début. IL n'en restait pas moins mon ami, et c'est la seule chose que je n'avais pu planifier. Nos ressemblance était assez grande. Ressentant ce chakra familier, mon corps lui tournant le dis, sans même le regarder je dis :

"Te voilà enfin Yakara !"



_________________
Attention à ne pas croiser mon regard Invité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de KiriJônin de Kiri
Nindô : Ne fuis pas...

Messages : 42
Ryos : 277
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 27
Localisation : Kirigakure no sato.
Humeur : Changeante.

Feuille de personnage
Grade: 9
Expérience:
13/100  (13/100)
Sous-classe: Berserker.
avatar
Hôzuki Yakara
MessageSujet: Re: Désertion de Daiki T. Kishi   Jeu 18 Fév - 23:25


Cette nuit serait déterminante pour notre héros, quelque chose n'allait pas au village. Ne parvenant hélas pas à trouver le sommeil, Yakara se décida à sortir marcher en rue pour se vider l'esprit, faire le vide pour ensuite se laisser envahir peu à peu par la fatigue et retourner à sa chambre. Après sa dernière mission, le jeune Hôzuki avait besoin de sommeil, son corps le réclamait mais son esprit en revanche, ne l'entendait pas de cette oreille. Les mains en poches et ce d'un air désinvolte, le Jonin se laissait caresser le visage par la douce brise parcourant Kirigakure, relaxante et mystérieuse à la fois. Soudain, marchant en direction de la tour du Mizukage, le shinobi que nous connaissons tous pour sa froideur et parfois, son dédain, aperçut quelque chose d'inhabituel en observant le garde en poste au sommet de cette dite tour chers lecteurs. En effet, une formation brumeuse se dirigea vers lui à une vitesse fulgurante, si bien qu'il lui aurait été impossible de percevoir une quelconque attaque de la part du créateur. Mais réflexion faite, il s'agissait plutôt d'une aura, mais avec quelles caractéristiques ? Était-ce un brusque changement de climat ou bien un intrus en voulant à la vie de l'actuel Mizukage Taiga ?

Une fois l'aura parvenue au garde, celui-ci s’effondra au sol tel un sac de pommes de terre ! Yakara fonça ensuite à son secours en sautant par dessus l'entrée et en gravissant rapidement les étages pour parvenir au sommet et repérer son compatriote étendu au sol, assommé. L'examinant de plus près, le Jonin distingua clairement avec les rayons de la lune, une importante brûlure au niveau de la nuque. Comme s'il s'était fait assommer par un violent porté au moyen d'une arme métallique en fusion. Une chance que notre héros revint de sa traque récemment car dans le cas contraire, il n'aurait jamais pu comprendre si vite... Au cours de cette chasse à l'homme, son comparse du clan Terumi lui signala implicitement qu'il était désireux de changer la vision des gens autour de lui, punir les gens qui le mérite à juste titre, ne pas faire de fioritures ni de favoritisme, tous égaux aux yeux de la justice, la sienne. Il lui mentionna clairement qu'il souhaitait partir un jour en lui confiant le village caché des vagues, ce jour funeste était arrivé à présent, hélas... Il s'agit d'une formation de vapeur qui fit perdre connaissance à ce garde, les récents événements menaient inéluctablement à cette solution que Yakara voulait à tout prix éviter mais au fond, il savait.

Sans plus attendre, notre héros sauta du haut de la tour pour atterrir sur le toit du meilleur restaurant de pâtes de tout le village pour ensuite foncer d'habitations en habitations jusqu'à gagner l'hôpital, du moins l'entrée où deux infirmières d'une quarantaine d'années fumèrent leur cigarettes. Cette pause fut évidemment écourtée suite au blessé dont elles allaient devoir s'occuper et placer de toute urgence au bloc opératoire. Le jeune Hôzuki quant à lui se rua vers la porte du village, espérant trouver la personne qu'il avait en tête, tenter de le raisonner bien qu'il était déjà certain de la réponse qu'il recevrait et de ce qui en découlerait. Coupant par la rue principale où étaient établis tous les commerces florissants, notre Jonin favori pouvait apercevoir la porte au loin, ainsi qu'une personne postée à quelques mètres. Plus celui-ci se rapprochait, plus il reconnaissait son ami, sa chevelure blanche ainsi que son œil implacable le différenciaient de tous. Stoppant sa course en dérapant sur quelques mètres, notre shinobi froid était devenu... Quelqu'un d'autre ? Souhaitant retenir un ami... Un ami ?? Cette personne devenue importante à ce point ne pouvait se sauver sans explications, après avoir eu un tel impact, il était de son devoir de s'expliquer et ce, de manière plus que convaincante.

"Je me doutais bien que cela finirait pas arriver, tôt ou tard. J'ai conscience de ne pas être capable de t'arrêter, ici et maintenant. Je lutterai mon ami, jusqu'à la mort. Tu es certes le rédempteur de ce nouveau siècle, mais je te ferai plier un genou bien avant de perdre la face !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Re: Désertion de Daiki T. Kishi   Ven 19 Fév - 1:32



Le début d'un Nukenin


Feat Hozûki Yakara





Ce shinobi était enfin arrivé ! Yakara Hôzuki, se tenait derrière moi. Cette fois-ci son analyse était plus pertinente que la dernière fois. Il semblait avoir compris plus rapidement les choses. Il apprenait donc très vite. Je ne pouvais faire marche arrière désormais. Les corps au sol le démontrait. Toujours de dos, je dis d'un air calme et serein :

"Yakara... Tu n'as trouvé qu'un corps. Il y en a encore 5 dans le village hors d'état de nuire. Tu es encore faible... Mais il ne sont pas en danger."


J'avais lancé un petit pique afin que mon ami se mette en colère et commence à me répugner. Mais je savais qu'il lui en faudrait plus que ça. Mon corps bougea d'un demi tour faisant face au shinobi élémentaire de Kiri. Mon œil rouge illuminait toute la zone. Mon côté droit du visage était caché dans l'ombre. Je m'étais enfin accepter désormais. Porter ce masque était comme mentir sur ma véritable identité. Puis je repris la parole :

"Tu as bonne conscience alors. Me faire plier un genou dis-tu ? Je prend le paris ! Je vais te montrer ma véritable puissance afin de te ramener à la raison. Je suis un rédempteur, et je me plierai devant aucune personne... Allons-y !!"

Il l'avait donc remarqué. Il savait que j'allais devoir partir. Il était devenu mon ami après tout. Mon seul et unique ami de ce village. J'allais donc utiliser mon combat afin de me sacrifier pour sa montée en puissance au sein du village. Il ne pensait certainement pas à ça. Mais j'avais tout prévu. Les gardes de la porte Sud n'avait pas été touché, et ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils se rendent compte d'un problème. Les ninjas sensoriels seraient certainement utilisé afin de nous détecter. A ce moment Yakara se verra monter en estime auprès du village. Même si aujourd'hui je le trahis, j'aurai certainement l'occasion de le recroiser plus tard. Mais aujourd'hui je n'avais aucune pitié face à Yakara. Il allait devoir sentir la mort.

Disparaissant de la zone, je quittais les portes du village afin de me diriger dans la forêt la plus proche. Ma vitesse à son paroxysme, je montrais désormais à mon acolyte que j'étais sérieux. Je venais de quitter le village désormais. Ralentissement un peu, je le vis arriver derrière moi. Sautant de branches en branches rapidement, je le voyais parcourir ces branches derrière moi comme une ombre essayant de s'accrocher. Sortant un kunai avec accroché à son bout un parchemin explosif, je le dissimulais le long de ma jambe afin de le planter sur la branche que je venais de me propulser. Attendant quelques secondes, l'explosion retentit tout proche de Yakara. Je ne savais pas si je l'avais touché, mais je n'allais pas m’arrêter là. L'explosion ayant créé une énorme masse de fumée, la visibilité de notre cher Hôzuki était désormais totalement inefficace. Me retournant en l'air entre deux branches, mon corps semblait flotter tout en faisant des mudras je fis 4 balles d'acide. Je venais d'utiliser ma technique de Futton Bōru san (balles d'acide). Je savais que les gardes de Kiri ne mettraient pas longtemps à venir sur les lieux. Je devais agir rapidement.

Usant de ma compétence de sensorialité, je savais exactement où se situait le corps de mon ami contrairement à lui. Ma première attaque était en réalité un leurre afin de cacher la seconde d'attaque. Mes balles d'acide fusaient désormais vers Yakara. L'effet de surprise pour lui serait assez importante. De plus, je ne risquais pas de mal viser. Comment allait-il esquiver cela ? Une balle d'acide a un endroit de son corps et celui-ci serait alors brûlé l'handicapant pour le reste du combat.

Me retournant je repris la direction de la plaine non loin d'ici. Je ne sentais pour l'instant aucun autre chakra que celui de Yakara précédemment. J'espérais qu'il me montre un peu de ces capacités face à un tel combat. Je ne rigolais pas désormais, et je n'allais pas le ménager. EN effet, c'était mon ami, et je ne jouais pas avec un ami. Il serait certainement blessé après cela. Mais il devra alors combattre ce mal afin de me faire face s'il veut devenir un jour le Mizukage de Kiri.

Arrivant après une poignée de minute sur la plaine, l'endroit était idéal afin de se faire face correctement. Yakara n'était pas encore arrivé. Mon attaque avait certainement du l'arrêter. Mon troisième œil activé, je scrutais les environs d'une moindre parcelle de chakra. J'attendais de pied ferme Yakara. Nos chemins se sépareront ici même... C'était la fin de l'épopée de Kiri et le début de celle de Nukenin. Prenant mon bandeau entre les mains et un kunai, je traçais un trait sur celui-ci afin de montrer que je quittais le village à mon ami. Remettant mon bandeau montrant mon appartenance à ma vie de Nukenin, je vis arriver Yakara au loin. Etait-il blessé ? Mal en point ? Ma nouvelle vie allait commencer juste après avoir franchi cette étape. Certainement la plus dur... Celle de devoir quitter le premier ami que je m'étais fait. Mais je ne regrettais pas ce que je faisais. Je voyais plus cet acte pour faire jaillir toutes les bonnes choses oubliées de ce monde envahi par les ténèbres. Seul un être de lumière comme moi pouvait traverser ce monde de ténèbres...



_________________
Attention à ne pas croiser mon regard Invité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de KiriJônin de Kiri
Nindô : Ne fuis pas...

Messages : 42
Ryos : 277
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 27
Localisation : Kirigakure no sato.
Humeur : Changeante.

Feuille de personnage
Grade: 9
Expérience:
13/100  (13/100)
Sous-classe: Berserker.
avatar
Hôzuki Yakara
MessageSujet: Re: Désertion de Daiki T. Kishi   Sam 20 Fév - 1:26


Kishi partit devant comme toujours, prenant littéralement son interlocuteur de vitesse chers lecteurs. Yakara se lança donc à sa poursuite à travers les marais entourés par la brume ainsi que la forêt où nos deux protagonistes se livrèrent une course au sein de cette dernière, bondissant de branche en branche. Notre héros avait en tête que le suivre au fin fond de l'étendue boisée pourrait lui être fatal mais il ne laisserait pas son ami filer ainsi sans explications plus détaillées, bien qu'il était déterminé à l'empêcher de faire une bêtise, il savait que Kishi ne pouvait à présent plus faire machine arrière. Le masque tomba, il agressa plusieurs shinobis du village pour ensuite déserter sa patrie et j'emploie bien le terme désertion car le membre du clan Terumi quant à lui, ne fuyait jamais. Accélérant la cadence dans l'espoir de rattraper celui qu'il poursuivait avec tant d'acharnement, le jeune Hôzuki ne parvint pas à esquiver le kunai lancé par le futur nukenin. Ce projectile était en réalité, un puissant explosif se déclenchant à la seconde ou celui-ci se planta sur la branche au pied de Yakara, le souffle de la déflagration fit exploser son bras gauche, le forçant à s'accrocher au tronc d'un arbre grâce à son chakra.

Ayant activé son don héréditaire de liquéfaction avant de se lancer à la poursuite de Kishi, notre héros reconsolida alors son bras aux propriétés devenues aqueuses pour ensuite observer l'écran de fumée se percer quatre fois à une vitesse fulgurante, qu'il n'aperçut que brièvement. Une nouvelle technique ? Notre ninja favori tenta d'esquiver en sautant au pied de l'arbre où il était perché mais hélas, notre protagoniste principal se fit touché une fois au niveau des côtes, provoquant une chute. Le déserteur quant à lui venait de prendre une sacrée avance...  Une balle de vapeur projetée aussi vite et énergiquement qu'une balle de revolver, Yakara fut brûlé chers lecteurs, lui, un Hôzuki capable de se liquéfier. Une foule d'idées et de pensées encombrantes défilèrent dans l'esprit du Jonin entrain de se relever tant bien que mal en reconstituant son bras pour ensuite reprendre le chemin vers sa cible, en prenant garde de ne pas mourir durant l'affrontement.

Gagnant à nouveau les hauteurs, le Kirijin progressa à travers cette forêt qu'il connaissait par cœur et se réceptionnant avec grâce au niveau de la clairière, celui se hâta ensuite vers l'homme qu'il poursuivait tout en tentant de faire abstraction de la douleur qu'il ressentait. Le vent venait de se lever, ajoutant une note dramatique à la situation pour enfin confronter les deux amis prêts à en découdre. Cependant, le jeune Hôzuki débuterait les hostilités avec un handicap, chose tout à fait idiote face à Kishi néanmoins, celui-ci ne pouvait rester de marbre et battre en retraite.

"Je suis prêt mon ami, viens te battre de toute ta force pour me faire honneur ! Même blessé je suis capable de passer à l'attaque." Dit-il, réalisant quelques mudras.

"Mizu ni Tatsumaki !" Hurla t'-il.

Grâce à l'humidité présente dans l'air et sur le sol où l'herbe abondait, une énorme tornade aqueuse fut lancée en direction de son opposant, cherchant à frapper fort. Suite au combat face à Arashi, notre héros avait conscience que son adversaire était un ninja sensoriel d'un niveau exceptionnel, capable de distinguer les clones que son interlocuteur aurait pu créer grâce à son troisième oeil ! De plus, le ninja décida de bouger de sa position pour éviter tout type de rayon aussi longtemps et habilement qu'il le pouvait encore suite à cette grave brûlure sur le flanc. L'adrénaline parcourait le corps de Yakara tout entier, faisant battre la chamade à son cœur pour ensuite le mettre en situation de danger, était-ce la peur de mourir ou bien la vision du Jinkichu face à son ancien équipier qui le mit dans cet état de transe ? Le Jonin devait à tout prix trouver un stratagème afin de se jouer de la vigilance du membre du clan Terumi car il savait que vaincre ce dernier par de multiples assauts frontaux ne serait qu'une perte de temps et de chakra, il ne s'agissait pas de n'importe qui après tout.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Re: Désertion de Daiki T. Kishi   Dim 21 Fév - 1:12



Le début d'un Nukenin


Feat Hozûki Yakara





Mon attaque l'avait donc bien touché. Remettant mon bandeau rayé d'un coup de kunai excluant mon appartenance au village de Kiri, je le vis arriver un pue blessé. Son corps semblait tout de même résistant. Mon ami ne reculait devant rien. Même blessé il voulait se confronter à un tel shinobi que moi. Il savait pertinemment mon potentiel. Qu'essayait-il de faire ? Croyait-il que je ne pouvais le tuer ?

Regardant le jeune Kirijin en face, je sentis plusieurs chakra arriver très rapidement. Le village semblait avoir agis plus rapidement que ce que je pensais. Il y avait toujours des imprévus. J'allais donc devoir encore passer à un stade au dessus pour l'exécution de mon idée. Sentant la concentration de chakra, je pu comprendre rapidement son intention de m'envoyer une attaque. IL ne pouvais utiliser que du Suiton, je n'étais donc pas sous l'effet d'une surprise ou d'attendre une quelconque attaque différente. A peine fini ces mudras que j'exécutais les miens également. Une tornade d'eau commença à se former alors que de mon côté un dragon prenait forme et je criais tout en sentant que notre Kirijin avait modifié sa position initiale :

"Suiryuudan no Jutsu (Le dragon aqueux)"

Yakara avait donc changé d'emplacement après son attaque. Il apprenait tout de même de ces erreurs. Un sourire s'afficha sur mon visage. Mon dragon aqueux se mit à fuser à la  base de la tornade afin de la casser et de la fracturer ne laissant qu'un tas d'eau retombant sur le sol.



Ciblant la cible et son emplacement derrière ces amas de Suiton. Je fis quelque chose qui le surprendrai certainement. Il n'avait certainement jamais vu cette technique exécuté par mes soins. Du moins par sur moi. Je l'avais enchainé directement après mon dragon ne laissant aucun moment de répit à mon corps. Mon chakra se concentrant en un point, une aura de vapeur s'échappait doucement de mon corps avant d'exploser et d'envahir totalement celui-ci.

"Ooooooveeeeedriiiiiive !!!"

Atteignant son paroxysme, mon aura explosait totalement de mon corps. De ce fait ma vitesse augmentait fortement, ainsi que ma puissance d'attaque. Disparaissant de la zone, j'allais user d'une combinaison inventé par mes soins qui supprimerai les mouvements de mon adversaire quelques secondes, me laissant le temps d'agir correctement. Mon corps fusa au travers des deux techniques Suiton qui venait de s'entrechoquer laissant retomber cette eau sous une forme de petite cascade. Courant rapidement sur la terre ferme, je pu voir Yakara un peu plus loin. Ayant déjà effectué mes mudras pendant la course je fis :


"Hibashiri (Exécution d'Incendie) !!!"
Lien de la vidéo de la technique:
Spoiler:
 


Les flammes fusèrent sur l'herbe entourant Yakara de ces flammes. Je savais pertinemment que les flammes ne lui feraient rien du tout, mais c'était plutôt psychologique afin d'être entouré par des flammes limitant pendant quelques secondes ces mouvement. Me laissant alors le temps, toujours armé de mon aura de me propulser dans les airs avant de réapparaitre derrière mon ami, mon ennemi temporaire, Hôzuki Yakara... Je pris directement la parole tout en laissant apercevoir mon aura virevolter tout autour de mon corps et d'un ton presque angélique je dis :



"Ne bouge surtout pas où je t'évapore dans les airs... Je dois te dire quelque chose, donc écoute moi attentivement. Tu es faible ! Tu dois devenir plus fort pour être le prochain Mizukage. Si je t'ai fais venir ici, c'est parce tu es le seul à pouvoir me comprendre, puisque tu es le seul ami que j'ai eu à Kiri. Cependant, je t'ai testé jusque là et tu n'en es pas digne pour l'instant. La personne que tu vois aujourd'hui, c'est le véritable moi. Celui qui annihilera la souffrance de ce monde et qui réunira les shinobis. La liberté doit être comprise. Je ne peux pas faire cela en tant que shinobi de Kiri. Je ferai certainement de mauvaise choses, comme aujourd'hui, mais je sais ce que je fais..."


Je venais de lui dire ce que j'avais à dire. Je l'avais volontairement blessé afin qu'il continue de devenir plus fort. Plus il sera le seul shinobi de confiance à Kiri auquel je pourrais parler. Sentant une masse de chakra arriver sur notre gauche, je fini alors par dire à voix basse à Yakara :

"Grâce à moi tu deviendras Mizukage ! Tu as essayé de retenir un de tes amis, c'est digne d'un grand shinobi. Si tu le fais pour un, tu peux le faire pour un village. Ce n’est pas en devenant Mizukage qu’une personne est reconnue… Mais c’est en étant reconnue qu’elle devient Mizukage. Yakara... Plus tard, tu seras le seul shinobi de Kiri avec qui je pourrais parler. Crois moi ou non, je sais ce que tu ressens au fond de toi... Sayonara..... Mon ami.... !!!"


Frappant d'un coup sec la nuque de mon ami, la brûlure sur celle-ci fut instantané. J'avais fais exprès d'exécuter la même technique que celle sur les gardes afin que tout le monde sache que c'est moi qui avait agis de la sorte. Les même symptômes de combat sur chaque personne. Mes flammes se stoppèrent autour de nous, laissant au sol le corps de mon ami. Avançant en direction de la prochaine forêt, les gardes me demandèrent de me stopper sous peine d'utiliser la force. Tournant légèrement mon visage en leur direction je criais :

"Aucun être humain ne peut arrêter un Dieu !!! Aaaahahahahaha !!! Zettai atsuryoku (Pression absolue) !!! Saikōsai hankei (Rayon suprême) !!!"

Combinant ma technique du visage démoniaque surdimensionné de Futton ainsi que mon laser, la bouche du démon s'ouvrit pour laisser échapper un énorme laser de Futton en direction des gardes du village. De ce fait, cette technique me cachait de la vue des gardes. Elle semblait également difficile à analyser. Les personnes se demandait si elle pouvait être un Genjutsu, ou du Ninjutsu ou même une pseudo invocation. Toujours orné de mon aura mon corps fut propulsé rapidement hors de la zone. Puis en tant que ninja sensorielle, désactivant mon aura, je fis descendre mon chakra au point zéro afin de devenir indétectable aux yeux des derniers shinobis sensorielles essayant de me traquer... J'étais enfin prêt pour cette nouvelle vie... Je suis Daiki T. Kishi, nukenin de Kiri... Le Seikurai allait prochainement voir le jour...


_________________
Attention à ne pas croiser mon regard Invité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de KiriJônin de Kiri
Nindô : Ne fuis pas...

Messages : 42
Ryos : 277
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 27
Localisation : Kirigakure no sato.
Humeur : Changeante.

Feuille de personnage
Grade: 9
Expérience:
13/100  (13/100)
Sous-classe: Berserker.
avatar
Hôzuki Yakara
MessageSujet: Re: Désertion de Daiki T. Kishi   Dim 21 Fév - 19:00


Le combat débuta en fanfare sur une attaque plutôt conséquente du jeune Hôzuki, créant une gigantesque tornade aqueuse dirigée tout droit vers son ancien équipier ayant décidé de faire cavalier seul, tout en rayant son bandeau frontal, témoignant d'une désertion mûrement réfléchie. Au moment où le jutsu parfaitement exécuté de Yakara allait toucher sa cible, cette dernière contre-attaqua rapidement en projetant un dragon aqueux qui vint heurter la tornade pour annuler ensuite les deux jutsus de rang supérieur pour ne laisser qu'une importante vague d'eau venant mourir sur le sol jonché par l'herbe. Le Jonin bien que blessé par la précédente attaque de son assaillant, gardait toujours espoir pour la suite des événements, peut-être retrouverait-il la raison ? Non, cette option était révolue avant même qu'il n'y pense, vous témoignant ainsi du profond désir du jeune Terumi.

Au même moment, lorsque les deux techniques Suiton s'entrechoquèrent, le déserteur activa une nouvelle capacité déclinant de son don héréditaire Futton, entourant son corps de vapeur, telle une aura comme pour assommer le ninja au sommet de la tour du Mizukage plus tôt dans la soirée. Passant au travers des justus avant qu'ils ne s'annihilent l'un l'autre, le ninja se rua sur notre héros en réalisant une suite de mudras, préparant un Katon se révélant fort ennuyeux pour la suite, emprisonnant Yakara à l'intérieur des flammes. Quelques secondes après avoir senti la température ambiante augmenter de manière significative, notre héros entendit la voix de son adversaire se glisser derrière lui, révélant ses intentions, ses rêves, ses projets d'avenir pouvant paraître démesurés. Ensuite, Kishi poursuivit sur le fait que grâce à lui, Yakara serait en mesure d'être promu Mizukage chers lecteurs. Certes, il s'agissait là du plus grand honneur pour un shinobi d'être élu Kage, mais tout ceci sonnait légèrement faux à son oreille, attirant quelques paroles plutôt cinglantes de la part du jeune Hôzuki, marqué par le départ précipité de son ami étant parvenu à le percer à jour.

"Kishi, tu es fou à lier..." Dit-il en fermant les yeux.

Faisant ses adieux au Kirijin, le chef des Jonins de Kiri aujourd'hui devenu déserteur, assomma par un grand coup derrière la nuque celui qui fut un jour son ami. Ce dernier s'écroula donc au sol, au même instant où les flammes disparurent progressivement jusqu'à laisser un cercle noir diamétralement conséquent chers lecteurs. D'autres ninjas du village caché des vagues accoururent en renforts auprès de Yakara mais hélas pour eux, ce fut déjà trop tard et ils se retrouvèrent seuls face à la mort, le visage de cet homme, de cette chose, les observait méticuleusement jusqu'à les attaquer... Enfin que dis-je, les pulvériser comme de misérables insectes parasites ! Kirigakure ne tarderait certainement pas à passer un bulletin spécial et à lui attribuer l'une des premières pages du bingo book avec à la clef, une forte récompense à celui ramenant sa tête, bien qu'il s'agissait d'un objectif presque irréalisable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: Re: Désertion de Daiki T. Kishi   Dim 21 Fév - 21:26

Aucun

Daiki T. Kishi : 35 xp's



Aucun

Hôzuki Yakara : 25 xp's

_________________
Attention à ne pas croiser mon regard Invité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Désertion de Daiki T. Kishi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Désertion de Daiki T. Kishi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche Technique • Daiki
» [SHONEN x FOOT] Area no Kishi
» Aomine Daiki [100%]
» désertion et mort de Chinmei
» Une désertion, un combat... [pv Namiko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter no Kitai :: Zone HRP :: Partenariat :: Kirigakure no sato :: Portes du village-