© Naruto no Kitai est la propriété de ses administrateurs dont Tetsuya Sawada, son fondateur. Le graphisme et codage du design ont été réalisé par Tetsuya. L'univers de base est tiré du manga de Masashi Kishimoto, Naruto.



 
FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Takeo Genichi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jônin de SunaJônin de Suna
Messages : 14
Ryos : 121
Date d'inscription : 26/01/2016

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
31/100  (31/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Takeo Genichi
MessageSujet: Takeo Genichi   Mar 26 Jan - 14:37


Takeo Genichi


Âge :: 22 ans
Classe :: Ninja
Sous-classe :: Soutien
Village :: Suna
Domaine ::   KG (Chi Sôsa) / Iroujutsu / Ninjutsu
Affinité :: Doton


Physique
Genichi est un homme de taille lambda, avec une maigreur qui lui procure un corps élancé, ce qui peut donner la fausse impression de lui faire gagner quelques centimètres. Corps frêle qui d'ailleurs laisse penser à ces ennemies qu'il n'est rien d'autre qu'un être faiblard et inoffensif. Puis il se mit à travailler sont extravagance, ce qui fit de lui un être à part. Il poussa le vice jusqu'à garder une longue chevelure sur les trois quarts de son crane et rasa pratiquement à blanc un des côtés de son cuir chevelu... Coupe de cheveux atypiques qu'il garda comme modèle même une fois arrivé à sa vie d'adulte. Puis en avançant dans le temps, il se mit à percer son corps, notamment la lèvre, l'arcade et les oreilles, pour arborer un grand nombre de piercings... Mais il ne s'arrêta pas en si bon chemin, puisque très rapidement il recouvra son corps de nombreux tatouage, dont le plus impressionnant est celui qui entoure son coup : "Νεχ ποσσυμ τεχυμ ωιωερε, νεχ σινε τε. Nec possum tecum vivere, nec sine te." C'est une phrase écrite dans un vieux dialecte qui signifie "Je ne peux vivre ni avec toi, ni sans toi."... Mais l'une des particularités extraordinaires de Genichi est la couleur de ses yeux... Rouge... Ce qui peut en effrayer plus d'un lors de leur première rencontre...



Caractère


Rapport de l'équipe psychologique de Suna:
Sujet: Takeo Genichi


Le sujet Takeo Genichi semble être capable d'avoir une conversation lambda et d'entretenir des relations affectives avec le personnel du centre... Est-ce un simple masque ou est-ce réel... Nous n'en savons rien... Peut-être que lui non plus... Nous devons approfondir nos recherches de ce côté-là...

Genichi semble vouer un culte à la mort, au désarroi et à la tristesse... Pour reprendre ces mots "C'est un véritable plaisir incontrôlable que de donner la mort, quoi de plus plaisant que d'entendre le dernier souffle d'un homme agonisant, de voir le dernier clignement... de l'accompagner dans ce dernier moment"

Aujourd'hui le patient avoue avoir éliminé sa tribu sans ressentir la moindre émotion... Egalement, il ressentirait des pulsions meurtrières sur lesquelles il a le contrôle... Nous mettons en avant l'éventualité que Genichi soit atteint de psychopathie... Incapacité à ressentir les émotions, mais est capable de les imiter....

D'une vision extérieure, Genichi ressemble à la surface d'un océan, il peut faire preuve du plus grand calme, sans le moindre signe annonciateur de tempête, alors que durant le même laps de temps, son esprit est semblable aux abysses, sombre, ténébreux et effrayant, là où débute tout tsunami... Si avec le temps, il a su apprendre à contrôler ces pulsions, cela ne signifie nullement qu'elles sont inexistantes...

Nous pensons que Genichi à un dédoublement de la personnalité aggravée... Il semblerait qu'il soit constamment entre deux mondes distinct, l'un à tendance psychopathe, le poussant à agir sans le moindre sentiments ou empathie envers son prochain, l'autre lui donnant la possibilité de vivre une vie lambda, se lier avec autrui, ressentir de l'amitié, de l'amour, de la compassion... Nous notons également qu'il est dans l'incapacité de choisir l'un ou l'autre... Chacun faisant son apparition selon les diverses situations..

Folie... Voilà le simple mot qui pourrait retranscrire la profondeur de son âme... Folie qui le poussa à anéantir sa propre ligné... Folie qui le poussa à tuer ces adversaires... Folie qui le poussa à prendre du plaisir dans ces atrocités... Folie... Un simple mot qui peut en dire long... Cinq lettres qui permettent de catégoriser un homme à vie... Mais rien n'est aussi simple. Si effectivement, Genichi est enclin à une certaine folie, cela est seulement dû à une utilisation trop intense du Chi Sôsa, ce qui a détruit certaine connexion due cerveau et laisse ainsi des séquelles psychologiques importante.... C'est par le cerveau que nous pensons, que nous jouissons, que nous souffrons mais c'est aussi par le cerveau que nous sommes fous, que nous délirons...


Conclusion de l'équipe psychologique:


Nous confirmons que Takeo Genichi est atteint d'un trouble de la personnalité multiple causé par une utilisation trop intense du Chi Sôsa et aggravé par l'extinction de sa ligné par ses propres mains (nous rappelons que le sujet se trouvait, lors de cet agissement, sous contrainte de mort imminente). Nous estimons que la possibilité d'évolution positive sur le caractère psychologique du patient est incertaine. Nous conseillons un suivie hebdomadaire de Takeo Genichi pour espérer voir un semblant d'amélioration.






Histoire
Tout commença dans un petit hameau... Quelques cabanes en bois recyclé servent de maison... Des peaux de bêtes usée et de la paille font office de lit...  Les repas sont communs, servi autour d'un feu de camp et la nourriture cuit dans une vieille marmite posée sur des braises ardentes... La plupart des peuples du monde ont abandonné ce mode de vie rustique pour s'adonner à quelques choses de plus confortable, mais pas le peuple Takeo qui font perduré une façon de vivre ancestrale et sommaire... Nous pourrions bien nous demander quel est l'intérêt de parler d'un hameau qui vivent comme des retardées ? La raison est simple, ce groupe de personnes ont une capacité bien spécial et quelques peu unique... cela se nomme Chi Sôsa... Ou ... le contrôle du sang... Rare sont les personnes sur cette terre ayant de telle capacités... D'ailleurs, le premier individu à user de ce talent est inconnu, nombre de légende s'écrive autour de ce mystère mais aucune n'est prouvé... Mais une chose est certaine, la première personne à former le clan Takeo possédait le Chi Sôsa et la partagé à chaque membre de la tribu... Et cela perdure encore...

Cela fait maintenant six longues années que le peuple Takeo n'a pas reçut de nouveaux membres au sein de leur meute, mais cela va changer ce soir... Baku et Aiden, deux membres expert dans le Chi Sôsa, attende un grand événement, un enfant! Certes, la naissance se fera dans des conditions précaires, aussi précaire que peuvent le permettre des maisonnettes construire en bois recyclé...  Mais aucune personne n'est inquiète, chaque membre du clan ont des connaissances pointues en Iroujutsu, cela fait partie du même apprentissage que pour Chi Sôsa, ce qui peut paraître logique... C'est éclairé par une torche et entouré d'une petite dizaine d'adulte que Genichi prit sa première respiration et poussa ces premiers cris perforant! Il sera dorénavant le dernier membre de la tribu "Takeo", ceux qui contrôlent le sang!  Mais, hélas,  naître de parents ayant cette capacité ne suffit pas pour la maîtriser... Elle se mérite, s'obtient, s'acquit à la volonté des sages, ainsi est la vision de ce peuple ! Mais le jeune Genichi aura bien le temps de la découvrir...

Le jeune Genichi passa les premières années de sa vie à boire au sein de sa mère, s'égratigner les genoux en rampant sur le sol caillouteux et se faire dessiner des symboles sur le corps avec du sang humain, pour des sois-disant traditions ancestrale... Il fallut attendre quelques années encore pour qu'il débute un apprentissage, le temps qu'il soit capable de tenir sur ces deux jambes de façon convenable et de s'exprimer de manière compréhensible... C'est seulement à partir de ce moment où le jeune bambin alors âgé de cinq à peine, prit part aux tâches de la tribu, apprendre à chasser, dépecer une bête, cultiver la terre, construire une cabane d'infortune, toute chose qui se verra être nécessaire pour sa vie d'adulte...

C'est seulement à l'âge de sept ans qu'un enfant de la tribu de Takeo pouvait recevoir l'enseignement du Chi Sôsa, bien évidemment, tout enfant né dans ce peuple avait conscience des grands pouvoirs de leurs membres, avait connaissance de l'importance du sang et d'ailleurs beaucoup de cérémonie était organisé dans le hameau, aucune ne se déroulai sans que le sang coule d'une façon ou d'une autre... Mais avant cet âge, nul n'avait réellement conscience des limites de se pouvoir... C'est pour cela qu'au jour de leurs septième anniversaire et cela durant les deux mois qui suivent, ces enfants devaient recevoir des cours quotidiens par l'ancêtre du hameau... Et à la fin de ces soixante jours, ils pourront recevoir la transfusion... Le but ultime pour tout Takeo, recevoir la possibilité de devenir un Chi Sôsa!

Ainsi, Genichi ayant atteint l'âge ouvrant les portes de la vie, son septième anniversaire, il reçut l'enseignement... C'est durant ces deux mois de formation qu'il apprit que rare sont les personnes à contrôler le Chi Sôsa, pour diverses raisons, l'utilisation à grande quantité de se pouvoir atteignait de façon irréversible certaine zone du cerveau, ouvrant la porte des maladies psychologiques, tel que la folie, le sadisme, la schizophrénie, le fanatisme et bien d'autre... C'est pour ces raisons que certaines tribus ont décidé de ne plus propager un tel pouvoir à double tranchant et que certaine se sont éteinte en finissant pas s'entre-tuer... Tel était le prix à payer pour maîtriser un tel pouvoir... Il apprit également que ses yeux changeraient de couleur, le blanc de ses yeux deviendrait aussi noir que l'encre et sa pupille aussi rouge que le sang...  

La fin des deux mois était arrivé, Genichi était tout excité intérieurement, il savait qu'il allait devenir un véritable Takeo, un membre de sa ligné, le dernier jusqu'à la prochaine naissance ! Il n'avait aucune idée du processus qu'il allait endurer pour devenir un utilisateur du Chi Sôsa... Cela était gardé secret jusqu'à la dernière minute... Cela devrait certainement ressembler à une des nombreuses cérémonie auquel il avait déjà pu assister... Tous les membres du hameau étaient réunis pour cette occasion, il était relativement rare d'assister à cela... La dernière cérémonie de ce genre fut effectué il y a maintenant huit ans... Le soleil venait de disparaître derrière une montagne au loin, il était l'heure... Alors, Genichi prit la main de l'ancêtre du village et tout deux se dirigea vers la maison principale, là où avait lieu toutes les cérémonies de la tribu, il était tout deux suivie de près par les autres membre de la meute... Une fois franchit le rideau qui servait de porte, le jeune homme de sept ans pouvait apercevoir une grande bassine dans lequel sont corps pouvait tenir au complet, ainsi que sur le sol, disposé sur un plateau en bois, un kunai, deux aiguilles à perfusions et des tubes à l'hygiène douteuse... C'est alors que le vieillard fit installer le garçon nu dans la bassine... Le rituel pouvait commencer... Aiden, le père de Genichi s'approcha de lui et prit le Kunai en main avant de s'ouvrir le creux de la main et déposer quelques gouttes de sang dans la bouche de son fils avant de laisser de nouveaux tomber quelques gouttes tomber dans le fond de la bassine... Chaque membre du clan fit la même chose... Genichi avait le gout du sang en bouche et le corps tacheté d'hémoglobine... Puis à l'unissons, les Takeo effectua quelques mudras et les quelques gouttes de sang qui se trouvaient au fond du récipient se mit à se multiplier jusqu'à ce que le corps de l'enfant trempe dans un bain à la couleur sombre et rougeâtre ! Dans un silence de plomb, le sage attrapa la chevelure de Genichi et plongea lui plongea la tête dans la grande quantité de sang puis le ressortit aussitôt, le visage dégoulinant de liquide rouge... Et enfin, il se munit de la seringue qu'il enfonça sans aucune délicatesse dans l'avant bras du garçon avant de faire de même sur son propre bras... Il débuta la transfusion, le sang du vieillard coulait désormais dans le corps remplit de jeunesse de Genichi... C'est après quelques minutes qu'il effectua une quantité de mudras... Suite à quoi le garçon perdit connaissance et disparue dans une baignoire débordante de sang... Il venait de rejoindre la famille de Chi Sôsa !

Genichi venait d'atteindre ces dix ans, cela faisait maintenant trois longues années qu'il s'entraînait pour contrôler à la perfection son sang, aussi bien à l'intérieur de son corps qu'à l'extérieur, il était désormais capable de multiplier sont nombre de globule rouge, passant d'une simple goutte de sang à une flaque rougeâtre. Il s'était également entraîné à faire pénétrer quelques gouttes de son sang à l'intérieur d'un corps d'animal et lui causer la mort en créant un cailloux de sang... Plus le temps passait plus ces pratiques se tournaient vers la destruction et la souffrance...

Les années se suivirent et se ressemblait dans les grandes lignes, Genichi était toujours le dernier de la lignée, nul autre n'avait donné naissance dans la meute... Les entraînements et la pratique passant, son pouvoir augmentait, mais pas que... Les premiers symptôme de la malédiction apparaissait... La folie... Un sadisme profond était encré en lui, était-il présent avant la transmission du Chi Sôsa ou bien est-ce se pouvoir qui la transformé psychologiquement ?

Âgé de quatorze ans, il était devenu le jeune adulte calme, serein dans ces gestes, précis... Un jeune homme au regard sadique et aux pensées sombres... Obsédé par la souffrance d'autrui et la mort... La tribu commençait à parler dans son dos, s'inquiétant pour son état psychologique, peur qu'il soit atteint de trouble trop profond et irrémédiable... Le vieil homme convoqua Aiden et Baku, les parents de Genichi, il avait décidé qu'il était préférable de causé la mort du jeune adulte avant que celui-ci ne cause la leurs et celle de la tribu entière... C'est dans des sanglots de larmes que les deux parents accepta cette mise à mort, sachant que c'était la seule et unique solution pour faire perduré le clan Takeo... Il en avait toujours été ainsi, les membres montrant des signes de trouble psychologique grave ce devait d'être éliminé... C'est donc le soir même que le sage, accompagné d'Aiden et de Baku, versa quelques gouttes de sang dans le plat destiné à Genichi, le but étant simple... Le tuer rapidement en créant divers cailloux de sang dans l'organisme de l'adolescent... C'est une fois le repas englouti que les trois adultes composa des mudras, les larmes coulant sur leurs joues, le regards fixé vers Genichi, qui dans le fond n'était encore qu'un gamin... Il ressentit une vive douleurs dans divers de ces membres, il comprit très rapidement ce qui était en train de lui arriver en regardant ces parents en pleure... Ses genoux heurta le sol, sa voix retentit comme jamais au milieu du hameau... Il allait mourir... Il se devait d'agir... Alors comme une bête féroce il se servi de ses dents pour déchiqueter la chair de ses avant-bras, laissant ainsi jaillir du sang en quantité... d'un simple geste de la main le sang se regroupa en un nombre incalculable de minuscule bille qu'il propulsa en direction de ces parents et du sage... C'est alors à ce même moment, que les trois adultes comprirent que leurs fins allaient également arriver, ne pensant en aucun cas que l'adolescent penserait à attaquer en se voyant mourir... Mais ils s'étaient fortement trompés... C'est alors en quelques fractions de seconde que les billes atteignit leurs cibles et perfora de toute part les trois corps, suite à quoi ils tombèrent de tout leurs poids à même le sol, soulevant ainsi un nuage de poussière... A l'instant même où la vie quitta le corps du sage et de ces parents, le sang dans son corps se remit à circuler... Comme libéré... Les genoux aux sols, les yeux humides, fixant le corps inanimé de ces créateurs, il poussa un cris qui ressemblait plus à un animal qu'à un homme... Et c'est ainsi, tel une bête sauvage conduit par la soif de sang qu'il décima toute sa tribu le soir même... Nombre de hurlement et de demande de clémence se fit entendre cette nuit là, mais aucune ne fut acceptée...

La solitude... Durant plusieurs jours, semaines, mois, il arpentait son hameau... vide... Enjambant les corps en décomposition... Ses yeux rouges n'inspiraient que la folie d'une âme en perdition... Il lui arrivait de rigoler de vive voix en regardant le corps sans vie de ces parents, un rire démoniaque à en faire froid dans le dos... La folie le hantait, il était devenu le réceptacle du diable... Un gamin de quatorze ans vouer à un destin des plus sombres... Pourquoi la folie grandissait-elle de cette façon ? Était-ce dû au Chi Sôsa ? Ou bien le fait d'avoir assassiner sa propre ligné ? Ou tout simplement le fait d'être seul... La solitude...  

C'est durant cette même période que le jeune Genichi s'auto-mutila, il commença à percer son corps à divers endroits pour y attacher des bijoux récupérer sur le corps de ces victimes -corps qui dégageait désormais une odeur pratiquement insoutenable- tel des souvenirs... Puis il prit une aiguille et commença à dessiner sur son corps en se scarifiant... Ces dessins représentaient les mêmes symbole que sa tribu effectuait durant les diverses cérémonies, mais il décida qu'il garderait ces marques à vie et injecta de l'encre dans chacune de ces coupures... Il se tatoua ainsi... Un seul de ses tatouages n'était pas issu de ca tribu, celui-ci fut le plus douloureux et le plus difficile à faire seul, il se situa au niveau du cou... Il écrivit "Νεχ ποσσυμ τεχυμ ωιωερε, νεχ σινε τε. Nec possum tecum vivere, nec sine te." C'est une phrase écrite dans un vieux dialecte de son clan qui signifie "Je ne peux vivre ni avec toi, ni sans toi." Par cette simple phrase, il voulait se souvenir de ce qu'il avait fait, de la liaison qu'il entretenait avec son pouvoir... La difficulté qu'il avait à vivre avec car ceci le poussa dans sa propre folie mais également l'impossibilité de vivre sans... Car cela faisait partie de lui... Il en avait besoin... C'est ce qui le rendait fort et... spécial !

C'est seulement lorsque l'odeur des corps en décomposition devenait irrespirable qu'il décida de partir à la recherche d'un nouveau foyer, mais avant cela, il devait faire disparaître son passé, son hameau, sa lignée... Sa famille... C'est ainsi qu'il mit feu aux installations de fortune qui servaient de lieu de vie à la tribu Takeo dont il était désormais le seul survivant... C'est sans affaire et sans vivre qu'il prit le chemin en direction d'un village nommé Suna, il n'avait aucune idée d'où se situait ce lieu, ni même s'il existait réellement, il avait seulement pu entendre des récits venant de visiteur quelconque que sa tribu avait pu rencontrer au cours de leurs vies... Mais les histoires parlaient d'un village militarisé, où les enfants pouvaient être élevés pour combattre... Cette simple idée l'emplissait de joie... Il devait trouver cet eldorado...

C'est après plusieurs mois de marche, plusieurs centaines de kilomètres parcourue, plusieurs questions posées pour s'orienter, multiples nuits à la belle étoile, nombreux jours sans manger qu'il se trouva face à une grande muraille, perdu au milieu du désert, alors qu'il voyait sa propre mort arriver par déshydratation... Deux hommes de grandes tailles se dressa devant lui... Des gardes... Demandant l'origine de la visite, une identité, la durée de la visite... Trop de questions inutiles... C'est seulement après une bonne dizaine de minute de conversation que les gardes l'autorisèrent à pénétrer au sein du village... Suna... Certes, accompagné d'un des deux ninjas. Il devait être présenté à un Kage... Que signifie ce mot "Kage", il interpréta cela par "Chef de Tribu"...

Nous voilà une année plus tard, Genichi à désormais seize ans, il réussit à intégrer le village suite à la démonstration de son "Talent" et quelques mensonges sur son histoire...  Préférant raconter que sa tribu fut victime d'une attaque barbare et qu'il fut le seul rescapé pour la simple raison qu'il avait quitté le groupe pour partir en chasse.... Le Kage en place jugea intéressant d'avoir un jeune homme maîtrisant une telle capacité... Mais il mit pour condition qu'il suive des cours à l'académie du village et ainsi réapprendre un nouveau mode de vie qui lui était totalement inconnu... Sa premières années au sein de Suna fut relativement difficile pour l'adolescent grandissant, difficulté à s'intégrer, difficulté à prendre le pli, difficulté à s'adapter à un mode de vie totalement différent du sien... Alors avec le temps, il apprit à se canaliser, garder un calme inquiétant, discuter de manière douce et agréable, certes, sans refléter la moindre émotion, ce qui peut se montrer troublant pour certain, empêchant de savoir réellement le fond de sa pensée... Et heureusement... Sinon il aurait rapidement été catalogué comme malsain et fou... Ce qu'il est peut-être réellement...

C'est au cours de cette même année qu'il passa les examens de genin, la facilité de formalité était déconcertante pour un jeune adulte qui avait décimé sa propre famille quelques années plus tôt... Donner la simple preuve que les élèves savaient user de l'art ninja... C'était donc tout naturellement que Genichi reçu le bandeau de Suna, lui ouvrant ainsi la porte des missions et à la vie de ninja... Chaque gamin était heureux de recevoir se foutu bandeau... Genichi ne comprenait pas pourquoi tant de joie... Ce n'est qu'un simple bout de tissu... Certes, sans celui-ci, la vie de ninja était compromit, mais au vue de la simplicité de cet examen, il se demandait si certaine personne était réellement capable d'échouer...

Il se vue très peu de temps après avoir obtenu son premier grade ninja, attribué à une équipe avec deux jeunes adolescents qui avaient bien au moins trois ans de moins que lui... Leurs premières missions étaient d'un ennuies tel qu'il ne participait que très peu, restant la plus part du temps en retrait... Ce qui les premiers temps leurs sensei considérait cela comme de la fainéantise comprit que c'était simplement un désintérêt  totale dû à un ennuie face à la simplicité et au manque de sensation forte... C'est ainsi qu'il se retrouva rapidement inscrit pour l'examen de Chuunin...

Du haut de ces dix-sept ans, Genichi traversa un portail fait de grillage, en plein milieu d'un désert... L'épreuve de Chuunin venait de débuter... Le but était simple, ramener deux rouleaux pour accéder à l'étape suivante mais surtout survivre... Il se remémora le moment où il signa un certificat de conscience du danger et du risque de mort, ainsi que l'acceptation de ceci... Au travers de ces lignes, il comprit qu'il avait en quelque sorte un permis de tuer... Une excitation se fit ressentir au sein de son corps, il pouvait ressentir chaque battement de son cœur, lent et puissant... Ses yeux s'écarquillaient à l'idée de donner la mort... Alors, il se mit à courir, encore et encore, sous la chaleur ardente du désert à la recherche de ces fameux rouleaux... Ou d'une victime... C'est après plusieurs heures de parcours aléatoire qu'il tomba nez à nez avec un de ces concurrents, il n'était pas de Suna. Leurs regards se croisèrent un bref instant, un léger sourire emplit de folie se dessina sur les lèvres du psychopathe... Il allait pouvoir utiliser son Chi Sôsa ! Alors en fixant son adversaire qui hésitait sur la technique d'approche, il s'entailla le creux de la main et laissa tomber quelques gouttes de sang dans le sable... L'adversaire resta stupéfait face à un tel geste qui lui semblait juste fou... Sans prononcer la moindre parole... Le concurrent effectua avec rapidité des mudras et cracha une boule de feu en direction de Genichi... Alors aussi rapide que possible, il fit de même, les mains effectua des signes avec rapidité et les quelques gouttes de sang qui semblaient être absorbé par le sang se redressa face à lui et se multiplia pour laisser apparaître un bouclier rougeâtre... Certes trop petit pour le protéger en intégralité mais suffisant pour mettre à l'abri son buste, ses mains et son visage... Seulement ses jambes et ses épaules se mirent à chauffer, légèrement brûlé... L'utilisateur du Katon resta bouché bée face au bouclier de sang... Mais ces quelques secondes d'étonnement suffit pour perdre la vie... Une simple goutte de sang se détacha de la masse créer quelques secondes avant et fonça comme une bille lancée à pleine vitesse au centre du crâne de son adversaire... Son corps, inerte, tomba au sol... Il venait de donner la mort... L'adrénaline qui dégageait de cet acte lui fit oublié la douleur liée au brûlure... Le combat était court, trop court... Mais très plaisant... Se fut le seul mort durant l'épreuve... Certain se doutaient fortement de l'implication de Genichi dans cet assassinat mais hélas ne pouvaient l'inculper de quoi que ce soit... Le meurtre étant autorisé durant l'examen de Chuunin... C'est avec les deux rouleaux en sa possession qu'il put accéder à l'épreuve finale, un simple duel, dont le but n'était point de gagner mais seulement de montrer ces capacités... Le jeune adulte, impressionna rapidement les jurys en usant du Chi Sôsa pour vaincre son adversaire... Il fut ainsi promu Chuunin !  

Le temps passait à Suna... Genichi avait trouvé le moyen de s'intégrer parfaitement au village... Le faux- semblant... Il vivait aux files de ces missions, devenu quelque peu plus intéressante qu'auparavant... Plus le temps passait, plus ces ordres augmentaient en difficultés... Certes, sa folie était toujours présente... Un monstre errait dans ses propres abysses... La soif du sang et du meurtre restait gravé mais était contrôlé... Il avait apprit à vivre avec ces pulsions...

C'est lorsque Genichi avait dix-neuf ans, qu'un miracle fit son apparition ! Le Kage Gaara fut assassiné, celui qui lui avait ouvert les portes du village, donné accès à l'éducation, offert une nouvelle vie, il était désormais mort... Certaine personne aurait pleuré le décès de celui qui avait changé sa vie... Mais pas l'utilisateur du Chi Sôsa, lui voyait quelque chose de grand, de beau dans cet acte... Un homme avait osé agir, s'en prendre au plus fort du village... Cet homme était Aizen Nakamura... Le futur exemple, maître, héros de Genichi ! C'était un homme qui osait agir, qui était fier des différences, c'est grâce à cela qu'il avait renversé le pouvoir... Du moins c'était l'image que se faisait le jeune adulte !

Quelques mois après la prise de pouvoir de la part de Aizen, le village de Suna subit une attaque venant du village de Yuki... Genichi vu cela comme une opportunité... L'opportunité de libérer la bête sauvage qu'il gardait enfermé en lui depuis l'examen de Chuunin... Il allait de nouveau pouvoir tuer... Regarder le dernier souffle de vie quitter un corps chaud... Admirer la mort... Le sang... La douleur... La tristesse... C'est alors, jour après jour, qu'il exerçait ce qu'il aimait appeler son "art", il tua les ennemies de Suna, ses ennemies, quiconque osait effectuer un semblant de signe d'agressivité à son égard... Les mois passant, les piles de cadavres s'empilaient, aussi bien des ninjas de Yuki que de Suna, mais Genichi était encore debout, en train d'affronter les envahisseurs et prenait son pied dans des bains de sang... Laissant exprimer sa folie la plus profonde...

C'est une fois la guerre terminée, Suna victorieux... Que Takeo Genichi fit convoqué par le nouveau Kage, Aizen Nakumura, celui qui avait mis fin à la ligné des kages... Le nouveau chef du village était désireux de rencontrer le guerrier qui avait fait parler de lui durant la bataille, celui dont plusieurs histoires lui étaient vouées, toutes aussi atroces les unes que les autres... C'est durant une bonne heure que les deux hommes échangeaient leurs opinions, leurs histoires, leurs avis... C'est ainsi qu'Aizen le fit inscrire sur la liste des prétendants au poste de Jûunin...

L'épreuve pour devenir Jûunin tombait seulement quelques jours après la date d'anniversaire du Takeo... Il venait d'avoir ses vingt-ans et peut-être allait-il monter en grade... Il avait rendez-vous à huit heures du matin devant le portail de sortie du village... Tous les candidats étaient convoqués en ce lieu à cette heure-ci. Le nombre de candidat s'élevait à huit... Un homme sorti de nulle part apparut, il prit directement la parole et expliqua les règles... Chaque candidats avaient en sa possession un rouleau, dans la totalité se trouvaient deux rouleaux de terres, deux d'eaux, deux de feus et deux de vents... Le but était simple, ramener un rouleau de chaque... Le nombre faisait en sorte qu'à la fin, il n'ai seulement que deux vainqueurs, qui devront s'affronter... Mais, l'épreuve avait lieu dans un labyrinthe de terre... C'est alors, que chaque candidats se positionna à une ouverture différente... Le signal de départ venait d'être annoncé... Chacun se mit à courir dans le but de tomber sur un adversaire possédant un rouleau différent de celui qui se trouvait déjà en sa possession... Genichi avait celui de l'eau... L'attente fut courte... Il estimait que cela faisait seulement une heure et quinze minutes que l'épreuve avait commencé et il était déjà face à un concurrent... La couleur du rouleau indiquait qu'il détenait le feu... Alors, dans un respect le plus total, les deux hommes se courba en avant pour signaler que le combat allait débuter... Une fois les salutations faites, Genichi couru en direction de l'homme, à peine plus vieux que lui, il allait l'attaquer au Taijutsu... Au vu de son gabarit l'idée pourrait sembler folle, mais il avait une idée derrière la tête... Plus que quelques mètres les séparaient, alors Genichi lança son poing sans grande conviction en direction du visage de son aîné, sans surprise il l'évita et rétorqua d'un direct au visage, qui atteignit le nez de l'excentrique Genichi, ce qui fit jaillir un filer de sang sur la joue du détenteur du rouleau de feu... C'était l'opportunité qu'attendait l'utilisateur du Chi Sôsa... Alors, il recula rapidement de deux trois pas et effectua des mudras... Son propre sang était sur la joue de son adversaire, il venait d'être prit au piège... Il dirigea son hémoglobine dans les narines du futur macchabée... Et créa un cailloux de sang au niveau du cœur... Ce qui provoqua inévitablement un arrêt cardiaque... Une mort de plus sur la liste du psychopathe... La journée continua ainsi, dans des combats mortels pour certains et des abandons pour d'autres... C'est ainsi que Genichi se retrouva en possessions des quatre rouleaux nécessaires pour finir l'épreuve et ainsi arriver au combat final pour espérer être promu Jûunin... Combat final qui se déroula non sans dégâts pour Genichi vu que celui-ci perdit l'usage d'une de ses jambes durant plusieurs mois par la suite et usa d'une telle quantité de sang qu'il perdit connaissance durant l'attaque final... Par quoi le combat finit par un match-nul et les deux hommes fut promu pour leurs compétences et leurs persévérances !

Quelques mois après avoir été promu Jûunin, que sa jambe puisse être de nouveau fonctionnelle, Genichi fut convoqué pour la seconde fois de sa vie par le Kage Aizen, il avait lu le rapport de son examen de Jûunin et avait vu l'homme excentrique et fou qu'était l'utilisateur de Chi Sôsa, un homme de main intéressant, acceptant de se salir les mains à la place du Kage, effectuant les sâles tâches... C'est à partir de ce jour que Genichi se dévoua entièrement à son nouveau "maître", il devint ainsi son serviteur, pour ne pas user du mot esclave... Un homme ne jugeant pas ses troubles psychologique, mais qui au contraire lui offrait la possibilité de les utiliser...

Désormais, Genichi est âgé de vingt ans et son histoire continue....


Qui es-tu ? Dans la vrai vie !

Prénom/Pseudo : Flo
Tu as quel âge ? 22 Ans
Tes disponibilités ? Cela varie, soit la journée, soit le soir, et jamais les week-ends
Tu nous as trouvé où ? Top-site
Et t'en penses quoi ? Très bien !
T'as un autre compte ? Lequel ? Non
Mais encore ? *o* Voila




Dernière édition par Takeo Genichi le Dim 31 Jan - 22:28, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de SunaJônin de Suna
Messages : 14
Ryos : 121
Date d'inscription : 26/01/2016

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
31/100  (31/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Takeo Genichi
MessageSujet: Re: Takeo Genichi   Lun 1 Fév - 1:19

C'est terminé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin de Kiri / Rang ANukenin de Kiri / Rang A
Messages : 195
Ryos : 405
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de personnage
Grade: 11
Expérience:
1/100  (1/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Daiki T. Kishi
MessageSujet: re   Lun 1 Fév - 2:03

Bon attaquons directement ! Bienvenue hein, mais on t'as vu sur la CB.

Tout d'abord j'ai tellement apprécié tes descriptions psychologiques. Cette forme de rapport médical ca change de style. J'étais à fond dedans. Tu décris bien le personnage et sa situation psychologique. Hâte de voir ces pertes de conscience dans un RP ahaha..

Passons à l'histoire :

Un truc m'a fait rire je te le partage tout de suite avant que j'oublie :
Citation :
une grande bassine dans lequel sont corps pouvait tenir au complet, ainsi que sur le sol, disposé sur un plateau en bois, un kunai, deux aiguilles à perfusions et des tubes à l'hygiène douteuse...

Ils sont expert en Iroujutsu tu dis, et nan ils se mettent en mode BOURRIN ON... Ouverture au kunai baaaam !

Bon plus sérieusement, j'ai vraiment aimé ton histoire, tout est fluide et tout se découle correctement.

J'ai fortement apprécié le passage où tu es prêt à mourir et que sous ces meurtres tu pètes vraiment ton premier câble. Puis la suite où il commence à devenir fou était bien trouvé.

Citation :
Obsédé par la souffrance d'autrui et la mort

Est-ce toujours d’actualité ? Je pense qu'il essaye de refouler tout ça vu qu'il se contrôle, mais je préfère les badass, donc j'espère voir la suite de ces obsessions in RP.

Tu as très bien et parfaitement intégré ton personnage au contexte. Que se soit au point de vue chronologique ou géopolitique. Ton passage où tu fais parti de ceux qui ont repoussé les attaques de Yuki pour obtenir la victoire.

C'est très très bon dans l'ensemble.

Petit bémol parce que bon ta déjà du craquer tes chaussettes avec tout mes compliments, donc quelques fautes d'orthographes mais surtout d'inattention. ET attention tu finis souvent tes phrases avec "des points de suspension "..." alors qu'il n'y a pas lieu d'être. Je pense que c'est une habitude SMS ça nan ?

Bon je m'étends pas plus, tu as tout très bien assimilé, ton histoire reste simple par la suite après l'intégration au village, mais j'ai beaucoup aimé.

Je te valide donc Juunin de Suna Grade 7 avec 10 xp bonus.

Tu peux donc aller faire ta fiche technique.

_________________
Attention à ne pas croiser mon regard Invité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jônin de SunaJônin de Suna
Messages : 14
Ryos : 121
Date d'inscription : 26/01/2016

Feuille de personnage
Grade: 7
Expérience:
31/100  (31/100)
Sous-classe: Soutien
avatar
Takeo Genichi
MessageSujet: Re: Takeo Genichi   Lun 1 Fév - 9:59

Merci beaucoup :

)Je reconnais que le coups de l'Irou et du Kunai est pas mal du tout ... J'aurai peut-être dû opter pour un scalpel xD

Bien évidemment, ses obsessions pour la mort et la souffrance, sont toujours d'actualité.

Pour ce qui est des points de suspension "...", je reconnais en mettre énormément, à tel point que c'est un automatisme et que je ne sais même pas pour quelle raison je les met xD Pourtant, en Sms je ne les utilise pas xD

En tout cas merci d'avoir prit le temps de lire et de me valider !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Takeo Genichi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Takeo Genichi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Coin d'entrainement de Genichi.
» Inuzuka Takeo
» Carnet de Bord - Inuzuka Takeo
» [Mission de Rang B] Dissection d'Envizib - PV [Nozomi, Kihran & Takeo]
» Ikeda Kaede and Seo Takeo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter no Kitai :: Zone HRP :: Partenariat :: Commencement :: Présentation :: Présentations terminées :: Membres de Suna-